Chronique judiciaire : Il vole une moto et se fait prendre chez le mécanicien

K.I est âgé de 27 ans.  Orpailleur, il est célibataire sans enfant domicilié à Ouahigouya. Il lui est reproché d’avoir soustrait frauduleusement un vélomoteur appartenant à une personne non identifiée.

Les faits se sont déroulés le 20 juin 2022 à Ouahigouya. A la barre, interrogé par le président du tribunal, le prévenu a reconnu les faits à lui reprochés.  KI, explique qu’il a volé la moto au grand marché de Ouahigouya pour se retrouver à Yabonsgo sur le site d’orpaillage. Il dit n’avoir pas reconnu le propriétaire de la moto qu’il a volée.

Le témoin TK indique que KI s’est  rendu chez un mécanicien pour réparer la moto. A l’en croire, KI posait la question au mécanicien à savoir si la moto était originale.  Le mécanicien, après avoir demandé les documents de l’engin à KI, il est surpris d’entendre  qu’il  ne possédait aucun document de l’engin,  ajoute le témoin. TK dit l’avoir conduit au commissariat où  il a déclaré qu’il a volé la moto au grand marché de Ouahigouya.

Le parquet, dans ses réquisitions, a demandé au tribunal de déclarer le prévenu coupable des faits de vol à lui reprochés et de le condamner à une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme plus une amende de 500 mille francs CFA assorti du sursis.

Au verdict, le tribunal a déclaré le prévenu coupable des faits de vol à lui reprochés puis l’a  condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme plus une amende de 500 mille francs CFA assortie de sursis.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page