Processus de réconciliation nationale : « Nous avons confiance qu’il va aboutir » (Yéro Boly)

Le ministre en charge de la réconciliation nationale, Yéro Boly, a tenu une rencontre ce jeudi 4 août 2022 avec les experts et les conférenciers dans le cadre de la conduite de la réconciliation, de la cohésion sociale et la quête de la paix au Burkina Faso.

Échanger sur les contours de la réconciliation nationale, c’est l’objectif poursuivi par la rencontre entre le comité des conférenciers, celui des experts et le ministre en charge de la réconciliation nationale, Yéro Boly. Selon ses propos, les deux instances ont « mené des réflexions intenses dans le cadre de la rédaction des différentes stratégies ».

Ainsi, la stratégie de la réconciliation nationale, celle de la cohésion sociale et celle de la lutte contre le radicalisme et l’extrémiste violent portent la touche de ces deux groupes de personnes. De l’avis du ministre, ce sont « des acteurs essentiels au sein du ministère ».

La présente rencontre s’inscrit dans la logique de faire le point de la situation et voir les perspectives selon Yéro Boly. Sur le dernier aspect, la projection dans le futur, le ministre a souligné qu’il s’agit du « forum national de réconciliation qui va bientôt se tenir ».

Il a aussi ajouté que l’indemnisation des victimes est une perspective de cette stratégie de réconciliation. « Le processus de réconciliation suit son cours et nous avons confiance qu’il va aboutir. Il va permettre à tous les Burkinabè de se retrouver, parler le même langage et chanter à l’unisson, le ditanyè », a déclaré le ministre de la réconciliation.

Sur les comités locaux de dialogue, Yéro Boly a laissé entendre qu’ils sont déjà fonctionnels dans une dizaine de régions.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page