Burkina Faso : Une quarantaine de projets déployés par Plan international en 2021

Plan International Burkina, une organisation non-gouvernementale humanitaire et de développement, tient, ce jeudi 4 août 2022 à Ouagadougou, un atelier d’évaluation de la mise en œuvre de ses activités au Burkina Faso. Selon le Représentant de Plan International Burkina, Yaouba Kaigama, environ une quarantaine de projets ont été exécutés au cours de l’année écoulée coûtant approximativement une quinzaine de milliards de francs CFA.

Plan International Burkina fait une halte ce jeudi 4 août 2022 pour faire le point de la mise en œuvre de ses projets au bénéfice des populations burkinabè. Selon Yaouba Kaigama, Représentant résident de Plan International Burkina, c’est une rencontre annuelle d’un devoir de redevabilité qui se fait en compagnie des partenaires avec lesquels ils ont travaillé au cours de l’année écoulée. 

« C’est pour Plan International un exercice vraiment de redevabilité qui nous oblige à faire cette présentation, discuter avec les partenaires, évaluer comment est-ce que l’année a été pour tirer toutes les leçons possibles afin de pouvoir améliorer nos interventions au courant de l’année suivante. Donc c’est un exercice, j’allais dire, annuel », a-t-il indiqué. Il s’agit, selon lui, d’un bilan de l’année fiscal qui va du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022.

Il s’agit d’un exercice annuel selon Yaouba Kaigama © Faso7

Le Représentant résident de Plan International Burkina a fait savoir que « 900 mille personnes ont été touchées par les différents programmes » qui ont été mis en œuvre au « Pays des Hommes Intègres ».

Plan international, un partenaire d’avant-garde du MENAPLN

À l’en croire, l’organisation compte conduire presqu’une quarantaine de projets qui coûteront une vingtaine de milliards de francs CFA pour le reste de la durée de ces projets. Il a souligné que Plan International Burkina a déployé ses projets dans 12 des 13 régions du Burkina Faso. À l’entendre, ce sont des projets débutés en 2019 et qui prendront fin en 2023, soit une durée de cinq ans.

Plan International Burkina a déployé ses projets dans 12 des 13 régions du Burkina Faso © Faso7

Présent au Burkina Faso depuis 1976, Plan International Burkina intervient dans divers domaines notamment l’éducation, la santé sexuelle et de reproduction, l’emploi et l’entrepreneuriat, la question de l’égalité du genre ainsi que la protection de l’enfant, un domaine clé pour Plan International Burkina selon M. Kaigama.

Pour madame Cathérine Somé, Représentante du Ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN), Wendkouni Lionel Bilgo, « Plan est un partenaire d’avant-garde » qui les accompagne dans leurs activités notamment en matière de formation et la promotion de l’éducation de la jeune fille. Elle exhorte l’organisation de continuer à accompagner le ministère en charge de l’éducation dans la mise en œuvre de ses activités.

Elisé S. SOME (Correspondance particulière)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page