« Il est impossible de déployer des militaires au pied de chaque pilonne ou chaque pont » (Lieutenant-colonel Yves Bamouni)

Le commandant des opérations du théâtre national (COTN), le Lieutenant-colonel Yves Bamouni a fait ce vendredi 29 juillet 2022, au cours d’une conférence de presse, le point des actions menées par l’armée burkinabè dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Les incidents sécuritaires constatés sur le territoire au cours de la période écoulée étaient menés contre les populations civiles, les volontaires pour la défense de la patrie ainsi que contre les forces de défense et de sécurité, selon le COTN. « Les plus significatifs concernent l’attaque contre les populations de Bourasso, les attaques des détachements de Barsalgho et Kelbo, des destructions d’ouvrages de franchissement sur la route nationale 22 et la route nationale 3 », a indiqué le Lieutenant-colonel Yves Bamouni.

Le COTN a par ailleurs invité les populations à poursuivre la résilience face aux actions des armées terroristes. « Les groupes terroristes tenteront toujours de décourager les actions de mobilisation populaires mais ne nous laissons pas désarmés, soyons rassurés que c’est ensemble que nous allons triompher », a-t-il exhorté.

Sur la destruction des ouvrages routiers par les groupes armés terroristes, le Lieutenant-colonel Yves Bamouni a indiqué qu’il s’agit d’un mode opératoire des forces du mal déjà connu par les forces armées nationales. Tout en rassurant que des actions ont permis de réparer certains ouvrages, le COTN a également demandé aux populations d’accompagner les forces armées nationales dans la surveillance des infrastructures. « Si certaines infrastructures sont sur surveillance permanente des FDS, il reste bien entendu qu’il est impossible de déployer des militaires au pied de chaque pilonne ou chaque pont. C’est pourquoi, la contribution des populations est encore souhaitée pour aider à l’anticipation », a-t-il déclaré.

Evoquant les opérations militaires menées contre les groupes terroristes dans les régions du Centre-Est, du Centre-Ouest et des Hauts-Bassins, Yves Bamouni, a tenu à saluer la collaboration des populations civiles. « Il y a lieu de saluer la frange collaboration de ces populations qui font preuve de patriotisme en soutenant discrètement nos forces dans le démantèlement des réseaux terroristes », a laissé entendre le commandant des opérations du théâtre national.

Au cours de ce point de presse, le COTN a également évoqué l’information relative à la découverte d’une piste d’atterrissage clandestine sur le territoire burkinabè. Cette information avait été donnée par un journaliste international et relayée par plusieurs médias locaux. À en croire, le Lieutenant-colonel Yves Bamouni, il s’agit d’une information infondée. « Au niveau du commandement du théâtre national, nous avons entrepris des vérifications afin d’en avoir le cœur net. À ce stade de nos investigations, ces allégations ne sont pas confirmées. Ce que nous pouvons dire par contre, c’est que des infrastructures militaires sont en cours de construction dans le cadre de l’acquisition prochaine de nouveaux équipements », a-t-il déclaré.

En savoir plus en suivant le direct ici👇🏿

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page