Salon de la Publicité et de l’Édition : Rendez-vous du 13 au 15 octobre pour la 2e édition

La 2e édition du Salon de la Publicité et de l’Edition (SAPE) se déroulera du 13 au 15 octobre 2022 à Ouagadougou. Le comité d’organisation a donné les différentes articulations du rendez-vous qui teindra sous le thème, « impact du numérique sur mes métiers de la publicité et de l’édition : défis et enjeux », ce mercredi 27 juillet 2022.

Initié en 2021, le Salon de la Publicité et de l’Edition (SAPE) se veut un cadre de réseautage, d’opportunité d’affaire, de partage d’expériences, de renforcement de capacité et de détection de jeunes talents. Pour la seconde édition, le comité d’organisation n’entend pas dévier ces objectifs.

Selon Bili Edoaurd Tiéno, le président du comité d’organisation, le SAPE est également un espace de découverte des innovations techniques et technologique des entreprises locales. Et pour y arriver, le salon va réunir les acteurs du marketing, de la publicité, des médias, des arts pratiques et de l’édition.

Discuter, échanger, organiser et explorer de nouvelles techniques sont les principaux buts à atteindre pour le salon. « La SAPE est cet espace, ce moment dédié à la communication. Un espace d’affaire, de rencontre entre l’offre et la demande. C’est également l’occasion de réfléchir sur le futur », a dit Bili Tiéno.

Pour cette deuxième édition, bon nombre d’activités ont été concoctées par le comité d’organisation. Il s’agit notamment des panels, des expositions, des masterclass, des networking, des rencontres B2B, des programmes de monotoring (SAPE Academy) et des concours de détection des talents de demain.

Mais en entendant le début de la SAPE, le comité d’organisation a programmé les programmes de monotoring (SAPE Academy) du 7 au 8 octobre 2022. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de renforcer les compétences des étudiants et des professionnels.

« Le SAPE de cette année est un concentré d’activité », a déclaré le président du comité d’organisation. Revenant sur le SAFE Academy, le promoteur du salon, Christophe Yaméogo, a expliqué que l’objectif est de transmettre les bonnes pratiques aux plus jeunes. Et ce, afin de participer à la formation de la relève.

Sur le thème, il a donné des explications. « Aujourd’hui, le numérique a révolutionné tous les corps de métier. Si nous ne repensons pas nos méthodes, nos modèles économiques, nous risquons de disparaître », a laissé entendre Christophe Yaméogo. Il a ajouté alors que la réponse se trouve dans la réflexion.

Pour lui, il faut profiter de la vague numérique pour apporter du nouveau. Sur le concours de détection de talents de demain, il faut noter que ce sont 6 catégories qui sont concernées. Il s’agit du concours photo créative, celui de la création graphique, la voix off, la création digitale, le concours photo smartphone et le concours 2D et 2D.

Le rendez-vous est donc pris du 7 au 8 octobre pour le SAPE Academy et du 13 au 15 octobre pour le SAPE 2022.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page