Programme budgétaire commerce : Le comité de revue tient sa première session de l’année 2022

Ce 25 juillet 2022 à Ouagadougou, le comité de revue du programme budgétaire commerce du ministère en charge du commerce a tenu pour cette année 2022, sa première session ordinaire. Lors de cette session, le comité s’est penché sur le bilan de l’ensemble des projets sous sa tutelle durant l’année 2021 et le premier semestre de l’année 2022.

Examiner et adopter les rapports d’activités de l’année 2021 du projet d’Appui à la Compétitivité des Produits de la Filière Karité (PACFIK) et le Projet de Réduction de la Contamination du Maïs et des sous-produits du maïs par les Aflatoxines en Afrique de l’Ouest –Burkina Faso (RECMA-BF), tels ont été les objectifs de la présente session du comité de revue du programme budgétaire commerce.

« Nous présenterons les objectifs atteints et quelques résultants engrangés ainsi que les perspectives du second semestre du PACFIK et du RECMA-BF », a déclaré Mambila Bansé, chargé de mission au département en charge du commerce. Sur le bilan au premier semestre 2022, il faut noter un taux d’exécution global de 83 % et un taux d’encaissement de 81 % sur l’état de mise en œuvre des activités du PTAB 2022 du PACFIK.

Par rapport au RECMA-BF, Mambila Bansé a indiqué qu’« au niveau global au 30 juin 2022, les taux d’exécution physique et financier du projet étaient respectivement de 94 % et de 87 %. Quant au taux de décaissement, il s’établissait à 95 % ».

« Pour le temps restant, l’accent sera mis sur l’exécution des activités de clôture » (Mambila Bansé)

En termes de résultat, le renforcement des capacités des responsables des coopératives sur le management et la vie coopérative de 26 personnes, la formation de 26 femmes sur le commerce électronique, le renforcement des capacités des acteurs de la filière karité, la construction de 6 magasins et la rénovation de 3 autres au profit des acteurs de la filière karité sont à noter.

« Le projet arrive à échéance en fin septembre 2022 et pour le temps restant, l’accent sera mis sur l’exécution des activités de clôture », a ajouté le chargé de mission. Il a par ailleurs ajouté que malgré les défis sécuritaires que connaît le pays actuellement, le comité de revue du programme budgétaire commerce du ministère en charge du commerce a déroulé ses activités planifiées.

« Les résultats déjà obtenus sont très encourageants »

Pour répondre à l’appel du gouvernement en 2018 qui demandait aux partenaires de contribuer à la transformation agro-Sylvo-pastorale et à la création de richesse et d’emplois au Burkina Faso, la coopérative Luxembourgeoise a apporté sa contribution dans la mise en œuvre du PACFIK. « Très satisfait des résultats », la première secrétaire de l’Ambassade Luxembourgeoise au Burkina, Jil Haentges, a signifié que la représentation diplomatique va continuer à soutenir le projet qui est à sa 4e année.

« Les résultats déjà obtenus sont très encourageants, ce qui nous réconforte dans notre décision de toujours accompagner le gouvernement burkinabè à accroître ses efforts en matière de développement des filières porteuses », a-t-elle déclaré

À l’issue de cette session, les contributions, les orientations et les recommandations des membres du comité seront collectées afin d’améliorer la mise en œuvre des projets. En guise d’informations, il faut retenir que la présente session du comité de revue se tient en conformité avec les textes portants réglementations des projets et programmes de développement au Burkina.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page