Burkina Faso : Un individu interpellé pour incitation à la révolte et à la discrimination raciale

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) a annoncé ce lundi 25 juillet 2022, l’arrestation de L.S. pour incitation à la révolte et à la discrimination raciale. Les propos de L.S ont été diffusés sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et dans des groupes WhatsApp.

L.S a publié dans un groupe WhatsApp un enregistrement audio contenant des propos diffamatoires, outrageants et incitatifs à la haine et à la violence ethnique. L’audio s’adressait au Cheick Doukouré et au chef peulh de Barkoundouba en ces termes :

« 𝐕𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐞́ 𝐞𝐬𝐭 𝐚̀ 𝐥’𝐨𝐫𝐢𝐠𝐢𝐧𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐢𝐧𝐬𝐞́𝐜𝐮𝐫𝐢𝐭𝐞́ 𝐪𝐮𝐢 𝐬𝐞́𝐯𝐢𝐭 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐩𝐚𝐲𝐬. 𝐈𝐥 𝐟𝐚𝐮𝐭 𝐞́𝐯𝐢𝐭𝐞𝐫 𝐪𝐮’𝐮𝐧 𝐚𝐟𝐟𝐫𝐨𝐧𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐢𝐧𝐭𝐞𝐫𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐚𝐢𝐭 𝐥𝐢𝐞𝐮. 𝐃𝐮𝐫𝐚𝐧𝐭 𝐜𝐞𝐬 𝐬𝐢𝐱 (𝟎𝟔) 𝐝𝐞𝐫𝐧𝐢𝐞̀𝐫𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐧𝐞́𝐞𝐬, 𝐩𝐚𝐫𝐦𝐢 𝐥𝐚 𝐬𝐨𝐢𝐱𝐚𝐧𝐭𝐚𝐢𝐧𝐞 𝐝’𝐞𝐭𝐡𝐧𝐢𝐞𝐬, 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐥𝐚 𝐯𝐨̂𝐭𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐞𝐬𝐭 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐛𝐚𝐬𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐭𝐮𝐞𝐫𝐢𝐞𝐬. 𝐏𝐨𝐮𝐫 𝐜𝐞𝐥𝐚 𝐣𝐞 𝐜𝐚𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞 𝐥’𝐚𝐟𝐟𝐫𝐨𝐧𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐘𝐢𝐫𝐠𝐨𝐮 𝐞𝐭 𝐣’𝐞𝐱𝐡𝐨𝐫𝐭𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐞́ 𝐦𝐨𝐬𝐬𝐢 𝐚̀ 𝐩𝐫𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐫𝐦𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐞́ 𝐩𝐞𝐮𝐥𝐡 ».

Suite aux investigations, la BCLCC a pu identifier et procéder à l’interpellation de l’auteur dudit audio. Soumis à une audition, L.S. reconnaît les faits et affirme n’avoir pas mesuré la portée de son acte.

L.S. a été conduit devant Monsieur le Procureur du Faso pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page