Burkina Mousso Oscars 2022 : 12 femmes honorées

La cérémonie de remise de trophées de la 7e édition du Burkina Mousso Oscars (BUMO) a eu lieu dans la nuit du 23 juillet 2022 à Sonia Hôtel, à Ouagadougou.

19 personnes dont 12 femmes ont reçu des trophées au cours de la soirée du Burkina Mousso Awards, 7ème édition. Parmi les bénéficiaires, on compte, entre autres, Sylviane Goulois, Directrice générale (DG) du restaurant Yelba; la réalisatrice Alima Ouédraogo alias ‘Sophia’ ; Cécile Tiendrebeogo, DG de Ecobank Burkina, l’artiste musicienne Maï Linganie ; Joceline Bontoungou Coordonnatrice du Projet d’appui au développement du secteur de l’élevage au Burkina Faso (PADEL-B) ; Marie Claire Akouadambou de l’association Claire Vision pour la promotion des personnes handicapées.

En plus des lauréates ci-dessus citées, d’autres femmes ont reçu des trophées spéciaux. Il s’agit de Bintou Diallo, coach pour le leadership des jeunes filles, Clémence Mendy, collaboratrice de l’Agence Française de Développement (AFD) et Ami Diop, Directrice régionale chez Servair.

Bintou Diallo, coach en leadership, ©Faso7

La coach Bintou Diallo s’est réjouie de la reconnaissance des efforts qu’elle consent et a considéré cela comme un appel à faire plus. « J’accompagne les femmes, les jeunes, les jeunes filles à se dépasser et à bien mener les projets qu’ils ou elles entreprennent », a-t-elle fait comprendre.

Des trophées d’honneur ont également été remis à des acteurs tels que Seydou Boro, PDG de l’entreprise Bopa International et parrain de cette 7e édition du BUMO, Ismaël Simporé, PDG de Simportrans et co-parrain de l’évènement, El Hadj Sodja Diandé, PDG de SDF Distribution, Hugolin Pooda, DG de l’Agence des Technologies de la Communication et de la Sécurité (ATCS).

Aboubacar Kéré alias Kerson, promoteur du BUMO, ©Faso7

Aboubacar Kéré alias Kerson est le promoteur de cette manifestation. Il a fait comprendre qu’il était nécessaire de marquer une halte afin de reconnaître le mérite des femmes dans leurs domaines d’activité respectifs, à travers ce 7e BUMO. « Malgré toutes les difficultés sur le parcours socio-professionnel, nous avons des dames qui bravent ces difficultés pour se faire une place au soleil et apporter leur modeste contribution au développement de notre chère patrie, le Burkina Faso », a-t-il expliqué.

Abdoul Wahab Sawadogo, représentant du parrain, a abondé dans le même sens tout en garantissant l’accompagnement des parrains pour les éditions à venir. Du reste, rendez-vous a été donné pour la 8e édition du BUMO en 2023.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page