Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active : La 13e promotion prête à servir

Après deux ans de formation, 67 élèves de la 13e promotion de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active ont fait leur sortie ce 22 juillet 2022. Ils viennent renforcer ainsi les rangs des personnels des Forces armées nationales.

Présidée par le ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants, le général de Brigade Aimée Barthélémy Simporé, la cérémonie de sortie de promotion a vu la présence de plusieurs personnalités dont le Chef d’Etat-major Général des Armées, le colonel- major David Kabré, et le chef d’état-major particulier à la Présidence, le colonel major Paré Charles. Cette 13e promotion a été baptisée « Promotion résilience ».

« Résilience parce que nous sommes condamnés à nous adapter à cette nouvelle situation. La menace terroriste compromet notre marche vers le développement et contre laquelle nous devons nous battre chaque jour, non seulement à travers ceux qui portent les armes, mais aussi à travers l’ensemble des composantes de la nation.

Résilience parce qu’effectivement, nous sommes confrontés à cette menace et la meilleure des postures à avoir face à cette menace, c’est de construire pour toute la nation les modèles de résilience, d’adaptation et de développement des capacités permettant de mettre fin à cette violence terroriste »

Le Général de Brigade Aimé Barthelemy Simporé, mministre de la défense.

Il a laissé entendre que cette promotion donnera le ton des capacités à débloquer pour construire la résilience.

Au regard de l’actualité nationale et sous régionale marquée par la recrudescence d’attaques des groupes armés terroristes et leurs divers modes d’actions le commandement, dans la formation de cette 13e  promotion, a mis l’accent sur la transmission de savoirs, de savoirs être et de savoirs faire techniques et tactiques en phase avec les réalités du terrain.

Le Chef de bataillon, commandant l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active, Armand Michel Ouédraogo,  a précisé que les récipiendaires ont ainsi acquis des attitudes et des connaissances, entre autres, dans la formation au comportement militaire, la formation à la mission opérationnelle, la formation physique et sportive ainsi que la formation sur l’environnement administratif.

Le Général de Brigade Aimée Barthélémy Simporé a baptisé la 13e promotion de l’ENSOA, « Promotion résilience ».

S’adressant aux nouveaux sergents, il les a invités à faire honneur aux Forces armées nationales et à leur famille. « Vos formateurs ont bien fait leur travail, à vous de faire le vôtre de la meilleur des manières. Vous entrez en service dans une période cruciale où votre engagement et dévouement à défendre vos différentes Patries ne sauraient faiblir, car conscients des enjeux et risques du moment. (…). Retenez que le métier des armes est un sacerdoce et il faut l’aimer », a-t-il noté.

Le délégué de promotion, Bakari Traoré, a assuré que la 13e promotion est prête à emprunter le sentier de gloire là où « le devoir l’appellera ».

« S’élever par le savoir et l’Excellence pour servir, telle est la devise de notre école et nous jurons de faire de cette devise notre ligne de conduite et notre cheval de bataille, pour le succès des armes du Burkina », s’est-il exprimé.

La 13e promotion est prête à servir là où « le devoir l’appellera ».

En rappel, la 13e promotion l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active a débuté les cours le décembre  2020. Elle est composée de 67 désormais sergents dont 65 garçons et 2 filles. Ils sont de la Centrafrique, du Togo, du Mali, du Tchad, du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page