Burkina Faso : Les Etablissements publics de l’état réalisent une recette de 276,385 milliards FCFA en 2021

Il a été passé en revue ce jeudi 21 juillet 2022, les rapports de gestion et les états financiers des Etablissements publics de l’Etat (EPE) courant l’exercice 2021, à l’occasion de la 23ème assemblée générale des (EPE). L’exercice a été fait sous la présidence du Premier ministre, Albert Ouédraogo.

Le secrétariat de cette assemblée générale, Nicolas Kobiané, également secrétaire général du ministère de l’économie, a fait savoir que ce sont 86 EPE qui ont effectivement transmis leur résultats financiers. Au titre des recettes de ces EPE y compris les subventions, on note un montant total de 276,385 milliards FCFA contre 257,496 milliards FCFA en 2020 soit une hausse de 16,34% entre les deux années, .

Au titre des dépenses budgétaires, Nicolas Kobiané les a estimé à 226,945 milliards FCFA contre 219,269 milliards FCFA en 2020 soit une hausse de 3,17%, d’après le secrétariat de cette assemblée générale.

Concernant les fonds nationaux, 19 ont pu effectivement présenter leur résultats financier selon le secrétariat général de l’assemblée générale. Au titre du montant total de leur recette y compris les subventions, le secrétariat de l’assemblée générale a donné la somme de 409,370 milliards FCFA contre 267,922 milliards de francs CFA en 2020 soit une hausse de 52,80% entre 2020 et 2021.

Les dépenses budgétaires de ces fonds se sont élevées à 274,010 milliards de francs CFA contre 179,250 milliards de francs CFA en 2020, soit une augmentation de 86,52% entre 2020 et 2021, selon Nicolas Kobiané.

« Ces résultats sont à mettre à l’actif de l’ensemble des acteurs impliqués »

Par rapport aux financements que ces fonds ont accordé au cours de l’exercice, ils s’élèvent à 161,642 milliards FCFA dont 68,47% pour les fonds d’Etat et 31,63% pour les fonds nationaux de financement, avec 29,975 milliards FCFA d’impayés, prévu-échue et non encore remboursés courant l’exercice 2021, toujours selon le secrétariat de cette assemblée générale.

Le rendez-vous a été présidé par le Chef du Gouvernement, Albert Ouédraogo. Il s’est dit satisfait de la gestion des EPE au cours de l’exercice écoulé, en tenant compte du contexte sécuritaire et sanitaire qui, selon lui, a eu des répercussions sur l’activité économique. « Ces résultats sont à mettre à l’actif de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion de nos établissements, qui ont su faire preuve de résilience et à qui je rends un hommage mérité », a-t-il déclaré.

Notons que cette 23ème assemblée générale des EPE se tient sous le thème, « Contrôle interne et dématérialisation des services dans les établissements publics de l’Etat : État des lieux et perspectives ». Pour Albert Ouédraogo, la dématérialisation des procédures répond à des besoins de simplification des procédures, de rationalisation des moyens et constitue un levier incontournable afin d’améliorer la qualité des services publiques et la transparence de l’administration.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page