FESPACO 2023 : Les membres du Comité de sélection sont connus  

La 28e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 25 février au 4 mars 2023. Le thème retenu pour cette édition est, « Cinéma d’Afrique et culture de la paix ». Face à la presse ce mardi 19 juillet 2022, la ministre en charge de la culture, Valérie Kaboré, a appelé les acteurs du cinéma et de l’audiovisuel à s’investir dans la production d’œuvres qui vont impacter les politiques.

La 28e édition du FESPACO se prépare. Un comité international de sélection des films a été mis en place. Les personnes identifiées constituent, selon les premiers responsables du FESPACO, une équipe dynamique de professionnels qui ont bâti leur carrière dans le développement de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel.

Cette équipe est composée de Claire Diao et Guy Désiré Yaméogo du Burkina Faso, Hawa Essuman du Kenya, Enoka Julien Ayemba et Pedro Pimenta du Mozambique, Enoka Julien Ayemba du Cameroun, Lina Chabanne de la Tunisie, Laza Razanajatovo de Madagascar, Farah Clémentine Dramani-Issoufou du Bénin.

Pour aboutir à une réussite de l’évènement, la ministre en charge de la culture, Valérie Kaboré, a indiqué que des efforts sont consentis pour l’atteinte des résultats. Sur la tenue de la présente édition, elle a expliqué qu’il s’agit du témoignage de la résilience et du combat.

« Nos cinématographies façonnent les attitudes, les comportements et les opinions. Elles influencent nécessairement par leurs messages. Et la magie de leurs images agit sur nos valeurs et nos comportements », a signifié Valérie Kaboré.

…un FESPACO normal comme en temps de paix

Malgré les crises qui secouent le Burkina Faso, la ministre en charge de la culture a indiqué que les moyens nécessaires ont été mobilisés pour faire de cette édition, une réussite. « Le gouvernement est dans une prédisposition à accompagner le FESPACO. On va faire tout à fait un FESPACO normal comme en temps de paix », a lancé la ministre.

De son côté, le délégué général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo a laissé entendre qu’il y aura une consolidation des acquis des éditions passées. Des actions seront également menées pour une meilleure mise en valeur de la cinémathèque africaine.

Tertus KABORE (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page