Alassane Bala Sakandé : « Aujourd’hui, il est question de la survie de notre parti »

Les membres du Bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se sont réunis ce samedi 16 juillet 2022 au cours d’une session pour, officiellement, prendre connaissance d’un rapport rédigé par le Bureau exécutif national.

Avant la présentation, Alassane Bala Sakandé, président du MPP, a fait savoir que ce rapport contient à la fois les activités du parti depuis le dernier congrès, mais aussi les conclusions de la commission ad’hoc mise en place pour réfléchir sur la vie du parti après le coup d’Etat de janvier 2022.

Concernant les résultats du travail de la commission ad’hoc cité plus haut, Alassane Bala Sakandé est arrivé à la conclusion qu’il y a de la détermination et de l’engagement au sein du parti qu’il préside. « Lorsque nous avons eu vent des conclusions, on s’est dit comment est-ce que le MPP a pu tenir depuis, jusqu’aujourd’hui, tellement il y a des frustrations », s’est-il expliqué.

Perdre le parti, ce serait une catastrophe

Autrement, le président du MPP a expliqué aux participants à cette session que les échanges seront interactifs et sans tabous.

« Aujourd’hui, il est question de la survie de notre parti, de la survie de nous tous. C’est pour ça que je vais appeler à la magnanimité des uns et des autres, au pardon des uns et des autres. Que nous ayons tous à l’esprit que ce socle qui nous réuni, c’est notre parti. Perdre le pouvoir, c’est quelque chose de dommageable. Mais perdre le parti, ce serait une catastrophe », leur a-t-il déclaré.

En conclusion, Alassane Bala Sakandé a assuré que les militants du MPP sont sereins.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page