Diplomatie : Olivia Rouamba échange avec l’ambassadeur du Rwanda à Addis-Abeba  

Le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Son Excellence Madame Olivia R. ROUAMBA, a reçu ce jour, 09 juillet 2022, en audience, Son Excellence Madame Hope Tumukunde GASATURA, Ambassadeur du Rwanda à Addis-Abeba.

L’audience a porté sur la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et la République du Rwanda.

Il s’est agi pour le Ministre ROUAMBA d’exprimer à l’Ambassadeur Hope la volonté des plus hautes autorités du Burkina Faso de réchauffer les relations bilatérales dans plusieurs domaines de coopération entre les deux pays.

D’ores et déjà, sur la base de l’expérience réussie rwandaise en matière de réconciliation nationale, Madame ROUAMBA, a émis le vœu du Burkina Faso de tirer pleinement profit de cette expérience dans le cadre de la réconciliation en cours au Burkina Faso. Elle a également manifesté son intérêt pour le renforcement de la coopération dans d’autres secteurs mutuellement bénéfiques pour les deux pays.

L’Ambassadeur GASATURA a remercié Madame le Ministre pour l’invitation et l’intérêt porté sur son pays, le Rwanda.

Elle a d’abord salué les bonnes relations qui lient son pays au Burkina Faso et a présenté le mécanisme institutionnel rwandais qui a été mis en place pour parvenir à la réconciliation nationale qui fait la fierté de son pays. Elle a manifesté la volonté et la disponibilité  du Rwanda de partager cette expérience avec le Burkina Faso. Cela pourrait, au besoin, se traduire par l’envoi d’une équipe rwandaise au Burkina Faso.

Les deux personnalités ont également évoqué les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme, conditions indispensables à la paix. Sur ces aspects, l’Ambassadeur GASATURA a promis d’en parler déjà à son Ministre des Affaire Etrangères lors de la 41e  session du Conseil exécutif de l’Union africaine qui se tiendra à Lusaka, en Zambie, les 14 et 15 juillet 2022.

Elle envisage déjà la possibilité pour les Ministres des Affaires étrangères des deux pays de se rencontrer à New York, en septembre 2022, à l’occasion de la session des Nations Unies et  plus tard des rencontres au Sommet.

Le Ministre et son hôte ont promis de continuer les échanges à travers les Ambassades à Addis-Abeba.

C’est dans l’espoir que la situation se normalise rapidement pour que le Burkina Faso réintègre la grande famille africaine qu’est l’Union africaine, que l’audience a pris fin.

Amadou ARDHO Dicko

Attaché de Presse à l’Ambassade /Mission Permanente du Burkina Faso à Addis-Abeba.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page