Burkina Faso : Le Front Patriotique invite Roch Kaboré, Michel Kafando et Isaac Zida à ne pas participer à la rencontre du 8 juillet

Ceci est une déclaration d’une vingtaine d’organisations de la société civile et de partis politiques sur la rencontre prévue ce 8 juillet 2022 entre le Président Sandaogo Damiba et les anciens Chefs d’Etat du Burkina Faso.

Nous, organisations de la société civile et partis politiques signataires de la présente lettre réunis au sein du FRONT PATRIOTIQUE, rappelons que vous êtes acteurs et héritiers des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

A ce titre, le FRONT PATRIOTIQUE vous invite solennellement, en tant que anciens premiers Magistrats de ce pays à vous abstenir de participer à la rencontre des anciens chefs d’Etat prévue ce vendredi 08 juillet 2022 avec le Président Paul Henri Sandaogo Damiba.

Vous devez prendre la décision courageuse et historique de rejoindre le peuple burkinabè dans le camp de la justice et non celui de l’impunité. Cette rencontre telle que prévue, constitue un parjure et une haute trahison condamnés par la Constitution de notre pays.

Sachant votre attachement aux valeurs de la justice, et votre sens élevé de l’honneur, et dans l’espoir que vous soyez attentifs à ce message qui vient du tréfonds d’un peuple meurtri par plusieurs décennies d’impunité, recevez, Excellences, l’expression de notre profond respect.

Ont signé

Pour le FRONT PATRIOTIQUE

Alliance Ensemble pour le Faso (PDS, Mouvement SENS, APR-Tilgré, PAREN, PUR)

Forum Ditanyè

Balai Citoyen

Mouvement Endogène

Association Semfilms

OPA-BF

Comité Mémorial Thomas Sankara (CIM-TS)

Centre Valère Somé

UNIR-MPS

Jeunesse sankariste Unie

Brassard Noir

Génération montante du Faso

Front des Forces Sociales (FFS)

Association des Anciens de Cuba (ASAC-BF)

Front Patriotique du Faso/Mouvement Patriotique

Mouvement Plus Rien Ne Sera Comme Avant (MPRESCA)

Génération Cheick Anta Diop

Deux heure pour nous, deux heures pour Kamita

Mouvement 30-31/15 (Bobo Dioulasso)

Alliance des Forces Patriotiques


Ceci est une déclaration d’organisations de la société civile et de partis politiques sur la rencontre du 8 juillet 2022.

Les organisations de la société civile et les partis politiques signataires de la présente déclaration réunis au sein d’un FRONT PATRIOTIQUE, constatent avec grave préoccupation que l’ancien Président Blaise Compaoré, condamné à perpétuité dans l’affaire Thomas Sankara est présent depuis ce 07 juillet 2022 sur le territoire burkinabè. Dans le cadre de cette affaire judiciaire, un mandat d’arrêt international a été lancé contre ce dernier qui n’a jamais daigné se présenter devant la justice.

Le tribunal avait réaffirmé ce mandat d’arrêt et en vertu de cette condamnation, le Président Blaise Compaoré devrait être immédiatement arrêté et conduit dans une maison de détention.

La justice burkinabè doit arrêter l’ancien chef de l’Etat coupable de faits de complicité d’assassinat, d’attentats à la sureté de l’Etat, de recel de cadavre, conformément au verdict qui a été prononcé le 06 avril 2022 dans le dossier Thomas Sankara et 12 de ses compagnons.

Pour le Front Patriotique, il ne peut en être autrement. Notre peuple déjà meurtri dans sa chair par de longues années d’impunité, entretenue par le long règne de Blaise Compaoré ne saurait tolérer cette énième forfaiture. Si d’aventure, cette forfaiture est consommée, il est à craindre que les dossiers emblématiques de crimes de sang qui jonchent les tiroirs du régime Compaoré soient définitivement enterrés.

C’est pourquoi, nous, organisations de masse, mouvements et partis politiques, personnalités physiques et morales, regroupés au sein du FRONT PATRIOTIQUE,

  • Exigeons des autorités politiques et judiciaires l’arrestation immédiate et sans conditions de Blaise COMPAORE ;
  • Nous opposons à cette forme de réconciliation au forceps sans le triptyque Vérité-Justice-Réconciliation ;
  • Lançons un appel aux anciens chefs d’Etat Yacouba Isaac Zida, Michel Kafando, et Roch Marc Christian Kaboré, à se démarquer clairement de cette mascarade honteuse et indigne qui vise simplement à absoudre des criminels. S’associer à un tel projet, c’est se rendre coupable de parjure et de haute trahison, toutes choses condamnées par la Constitution de notre pays. Ils répondront de cette forfaiture devant l’histoire ;

 

  • Appelons l’ensemble des insurgés et des patriotes et démocrates à se retrouver dans un sursaut national pour faire obstacle à la restauration engagée depuis le 24 janvier 2022 et à défendre et poursuivre les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ;
  • Constatons l’échec militaire, politique et social des autorités de la Transition dont la mission première consistait à libérer notre territoire national des groupes armés terroristes, à ramener les populations déplacées dans leurs localités d’origine, et à organiser des élections libres, démocratiques et transparentes pour le retour à l’ordre constitutionnel normal ;
  • Invitons les partis politiques, les organisations syndicales et de la société civile, les personnes morales et physiques, l’ensemble du peuple burkinabè à rejoindre le FRONT PATRIOTIQUE, à se mobiliser pour barrer la route au terrorisme, à l’impunité et à la restauration du régime déchu de Blaise Compaoré ;

Le FRONT PATRIOTIQUE invite l’ensemble du peuple burkinabè à rester mobiliser pour répondre aux mots d’ordre de luttes et d’actions les jours à venir.

 

LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS

                                                                                                     Ouagadougou le 07 Juillet 2022

Pour le FRONT PATRIOTIQUE

Ont signé :

Alliance Ensemble pour le Faso (PDS, Mouvement SENS, APR-Tilgré, PAREN, PUR)

Forum Ditanyè

Balai Citoyen

Mouvement Endogène

Association Semfilms

OPA-BF

Comité Mémorial Thomas Sankara (CIM-TS)

Centre Valère Somé

UNIR-MPS

Jeunesse sankariste Unie

Brassard Noir

Génération montante du Faso

Front des Forces Sociales (FFS)

Association des Anciens de Cuba (ASAC-BF)

Front Patriotique du Faso/Mouvement Patriotique

Mouvement Plus Rien Ne Sera Comme Avant (MPRESCA)

Génération Cheick Anta Diop

Deux heures pour nous, deux heures pour Kamita

Mouvement 30-31/15 (Bobo Dioulasso)

Alliance des Forces Patriotiques

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page