Centre de gestion des cités : Mahamadé Amos Zong-Naba officiellement installé dans ses fonctions de directeur général

Le nouveau directeur général du Centre de gestion des cités (CEGECI), Mahamadé Amos Zong-Naba, a pris fonction ce vendredi 1er juillet 2022. Il remplace Boureïma Thiombiano.

Nommé le mercredi 22 juin 2022 en conseil des ministres, Mahamadé Amos Zong-Naba a été installé dans son fauteuil par Yacouba Die, le secrétaire général du ministère de l’Urbanisme.

Arrivé à un moment où la crise foncière réelle au Burkina Faso, le nouveau directeur général a tenu à rassurer les autorités, de son engagement, de son abnégation, et de sa conviction, à mener à bien sa mission. « Je puis leur assurer que je mettrai tout en œuvre afin d’être à la hauteur de cette confiance en ayant pour exigence personnelle et collective le travail bien fait », a-t-il rassuré.

Il par ailleurs invité ses collaborateurs à la conjugaison des efforts tant du côté des autorités que des travailleurs de la CEGECI.

« Chers vaillants travailleurs du CEGECI, la qualité de vos prestations vous a bâti une réputation et une image positive au Burkina Faso et au-delà de nos frontières. Vous comprenez donc ma conviction qu’avec vous, les défis seront relevés et bien relevés. (…) La calebasse de lait en ce qui nous concerne, ce sont les nombreux défis et projets identifiés dans le plan stratégique de développement (PSD) 2022-2026 pour lesquels votre engagement, votre professionnalisme et votre abnégation au travail sont encore nécessaires afin de toujours entretenir cette image positive du CEGECI en tant que leader en matière de promotion immobilière » s’est exprimé Mahamadé Amos Zong-Naba.

Pour le nouveau directeur général, le défi reste le logement, qui occupe une place de choix dans le cœur du Burkinabè. Il a donc laissé entendre que sa direction s’évertuera à accomplir sa mission qui est d’offrir aux Burkinabè des logements en location-vente à un prix accessible et à une qualité appréciable.

Boureïma Thiombiano, le directeur général sortant après une année, deux mois et 9 jours passés à la tête du CEGECI, a tenu à saluer l’esprit d’équipe de ses collaborateurs. « Je voudrais dire que là où les lignes ont bougé, c’est le résultat d’un travail d’équipe que je voudrais fortement saluer », a-t-il laissé entendre. Tout en souhaitant bon vent au directeur général rentrant, Boureïma Thiombiano a demandé à ses désormais ex collaborateurs d’accompagner ce dernier.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page