2e édition des Ambassadeurs de Paix Awards : 300 enfants déplacés internes seront assistés par le MPAP

Dans le cadre de sa 2e édition des Ambassadeurs de Paix Awards (APA), le Mouvement pour la culture de la Paix et l’Amour de la Patrie (MPAP) s’est penché sur la situation de vulnérabilité des enfants des personnes déplacées interne à travers une conférence de presse ce jeudi 30 juin 2022 à Ouagadougou. Cette 2e édition des APA, selon les conférenciers, sera placé sous le thème « Quel plaidoyer pour la réinsertion sociale et éducative des enfants déplacés internes ? Le rôle des pouvoirs publics, des organisations de la société civile et des organismes de défense des droits de l’enfant ». Elle se résumera à un panel, à une cérémonie de remise de trophées et à une collecte de fonds pour secourir les enfants déplacés internes.

Le Mouvement pour la culture de la Paix et l’Amour de la Patrie (MPAP) est une organisation de la société civile créée le 5 décembre 2017 pour promouvoir des valeurs comme la paix, le patriotisme, le civisme, la tolérance, la cohésion sociale et le vivre-ensemble et lutter contre l’extrémisme violent au Burkina Faso.

Au regard de la situation sécuritaire au Burkina Faso avec ses corollaires de personnes déplacées internes, ce Mouvement dit vouloir consacrer cette 2e édition des Ambassadeurs de Paix Awards (APA) à la réflexion sur le sort des enfants des personnes déplacées internes. « On veut qu’à l’issue de ces APA, on puisse prendre en charge 300 enfants déplacés internes. La réflexion doit être menée avec les autorités pour voir à quelle mesure les prendre parce qu’il faut les réinsérer socialement et professionnellement. (…) Déjà, il y a une bonne volonté qui a donné plus de trois balles d’habits de deux cents habits pour ces enfants. Il y a d’autres qui ont promis donner des vivres. », a expliqué Samuel Kalkoumdo, Président du MPAP.

Selon le président du MPAP, si la réinsertion sociale et éducative de ces enfants est effective, elle pourrait les éloigner des couloirs d’enrôlement au bénéfice des ennemis du Burkina Faso. À l’entendre, le milieu des enfants déplacés internes déscolarisés et désœuvrés devient un terreau fertile à la radicalisation et à l’extrémisme violent.

11 acteurs de la paix recevront des trophées

Pour lui, à travers cette initiative, l’idée est de faire naître l’élan de solidarité national. « Nous voulons qu’il y ait un élan de solidarité nationale pour montrer que d’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, le Burkina Faso est un et indivisible », a-t-il ajouté.

A en croire Samuel Kalkoumdo, cette cérémonie sera également l’occasion d’honorer les personnes qui se sont distinguées par leurs actions pour la promotion de la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble. « A travers cette cérémonie de distinction, ce sont des ambassadeurs de paix qui seront couronnés et invités à plus d’engagement pour la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble, mais aussi, ce sont des modèles de combat et d’actions sociales qui seront présentés à l’ensemble des Burkinabè dans le but et l’intention de faire des émules pour la paix et l’amour de la patrie », a-t-il soutenu.

Ce sont au total 11 personnes qui seront primées par des trophées le 8 juillet 2022, selon le premier responsable Mouvement pour la culture de la Paix et l’Amour de la Patrie.

Elisé S. SOME

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page