La Belgique restitue des restes de la dépouille de Patrice Lumumba

Le 17 janvier 1961, le Premier ministre congolais Patrice Emery Lumumba était assassiné dans le Katanga avec deux compagnons de lutte Joseph Okito et Maurice Mpolo. Seule une dent a été retrouvée en Belgique des années plus tard. Et c’est cette « relique » qui a été remise à sa famille lors d’une cérémonie au palais d’Edgemont à Bruxelles, ce lundi 20 juin 2022.

Longtemps, la famille et le pays ont pensé qu’il ne restait rien de l’homme. Son corps ainsi que celui de deux compagnons d’infortune, Joseph Okito et Maurice Mpolo, ayant été dissous dans de l’acide après leur mort.

Mais des années plus tard, en 2016, une dent est saisie par la justice dans les affaires d’un des officiers belges, Gérard Soete, chargé de faire disparaître toutes traces du héros national.

Elle est alors authentifiée comme étant celle de Patrice Lumumba. En effet, quelques années plus tôt, Gérard Soete s’était vanté, devant une équipe de télévision, d’avoir rapporté avec lui un « souvenir » de cette nuit d’horreur.

C’est cette dent que la justice belge a remise ce lundi 20 juin 2022 à sa famille lors d’une cérémonie en deux temps au palais d’Egmont. Conservée dans un écrin, elle a ensuite été déposée dans un cercueil avant un discours prononcé par le chef du gouvernement belge, Alexander De Croo.

Avec RFI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page