Burkina Faso : L’armée met en garde les soldats ou VDP auteurs « de mauvais comportements » à l’égard des populations

A travers deux communiqués lus à la télévision nationale ce lundi 20 juin 2022, le commandant du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), le lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni, a mis en garde les éléments des forces défense et de sécurité engagés dans la lutte contre le terrorisme et qui s’adonnent à la pratique de « mauvais comportements » vis-à-vis des populations.

« Il nous revient de façon récurrente que certains éléments des forces militaires et paramilitaires ainsi que certains volontaires pour la défense de la patrie se rendent coupables de comportements contraires aux idéaux qui sous tendent l’esprit de la lutte contre l’extrémisme violent », a déclaré le commandant du COTN.

Pour le lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni, ces agissements, en plus de porter préjudices aux populations, contribuent à discréditer les actions des forces de défense et de sécurité sur le terrain de la lutte contre le terrorisme.

« Pire, ces mauvais comportements sont devenus dans certaines localités la cause même de l’insécurité par l’engrenage de représailles qu’ils entrainent », a poursuivi le lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni.

Le commandant du COTN a par ailleurs invité les populations à dénoncer « tout abus causé par un membre des FDS ou un supplétif de la sécurité » en appelant les numéros verts 1010, 16, 17, et 80 00 11 45.

A noter que lors de leur passage sur le plateau de la télévision,  les 4 représentants de la hiérarchie militaire  (Chef d’état-major de la gendarmerie nationale, directeur général de la police nationale, patron des sapeurs pompiers et le COTN Didier Yves Bamouni) ont lancé un appel à l’unité nationale. 

« On demande aux populations de faire confiance à leurs forces de défense et de sécurité.  Malgré les difficultés du moment, la victoire sera certaine. On a besoin d’une unité nationale (…) pour réussir cette lutte », a, entre autres, déclaré le Chef d’état-major de la gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Evrard Somda. 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page