Prise en charge des personnes déplacées internes : Les dispositions prises par le ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire

Le Burkina Faso fait face à une crise humanitaire majeure consécutive aux défis sécuritaires sans précédent qui prévalent dans le pays depuis plusieurs années. Elle se caractérise essentiellement par un afflux massif de populations vers des zones jugées plus sécurisées.

Le nombre de personnes déplacées internes (PDI) à la date du 30 avril 2022 est de 1 902 150 individus dont 16,60% d’hommes, 22,13% de femmes et 61,27% d’enfants accueillis dans 294 communes.

L’augmentation constatée entre mars et avril 2022 est de 51 857 personnes, soit un taux de 2, 77%. Les récentes situations de déplacements de populations notamment le cas de Seytenga sont en cours d’enregistrement par les services déconcentrés du Ministère en charge de l’action humanitaire.

Afin d’aider toutes ces personnes à faire face à cette situation de détresse, le gouvernement a privilégié dans sa stratégie, l’hébergement des PDI par les communautés hôtes et la création des sites d’accueil temporaires pour celles n’ayant pas pu s’insérer dans des familles hôtes.

A ce jour, 229 sites ont été aménagés dans les cinq (5) régions (Boucle du Mouhoun, Centre-Nord, Est, Nord, Sahel), à forts défis sécuritaires pour accueillir toutes les personnes affectées par la crise sécuritaire. Dans ces sites d’accueil temporaire, des actions sont menées quotidiennement au profit des PDI par le ministère de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire et ses partenaires, sous les orientations de son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Ainsi, du 1er Janvier au 30 mai 2022, nous pouvons retenir :

  • dans le domaine de l’assistance alimentaire, 22 544 tonnes distribuées au profit des PDI et communautés hôtes vulnérables;
  • la dotation d’Articles Ménagers Essentiels (AME) :16 479 kits distribués aux ménages issus des PDI et populations hôtes vulnérables;
  • s’agissant des abris, 6 478 tentes ont été mises à la disposition des ménages PDI ;
  • en matière d’hygiène et d’’assainissement, 16 388 ménages issus des PDI et populations hôtes vulnérables ont reçu des produits détergents et de savon;
  • dans le domaine de la protection, un soutien psychosocial et sanitaire a été apporté aux PDI et populations hôtes vulnérables et 50 000 CNIB ont été produites en 2021 au profit des PDI (70%) et populations hôtes vulnérables (30%) sans documents d’Etat civil.
  • en matière de gestion des Sites d’accueil Temporaire (SAT), 362 SAT ont été aménagés dont 229 dans les 5 régions à fort défis sécuritaire (Boucle du Mouhoun, Centre-nord, Est, Nord, Sahel).

Face à l’immensité des besoins, le ministère en charge de l’Action humanitaire est conscient que le dispositif de prise en charge des PDI mis en place, mérite d’être renforcé. En effet, ce dispositif doit permettre de mieux sécuriser les sites d’accueil et d’apporter une réponse humanitaire efficace et urgente à la crise dans le respect du droit à la dignité des PDI car il est de la responsabilité du gouvernement de veiller à la fois au bien-être des PDI et des autres citoyens burkinabè.

Afin de renforcer le dispositif existant, un plan de réponse humanitaire est en cours de finalisation par le gouvernement. Le ministère de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire a organisé un atelier technique de consolidation dudit plan les 1er et 2 juin 2022 à Ouagadougou avec l’ensemble des départements ministériels. L’objectif de ce plan, qui fait la compilation des besoins des PDI sur l’ensemble du territoire national, est de permettre d’une part à chaque acteur bénéficiaire ou partenaire impliqué dans la réponse humanitaire de jouer son rôle et d’autre part au département en charge de l’Action humanitaire d’assurer une meilleure coordination des interventions au profit des PDI.

Le Ministre de la Solidarité Nationale et de l’Action Humanitaire invite par conséquent les PDI qui n’ont pas encore intégré des sites d’accueil officiels, ni des familles hôtes, à le faire ou à contacter les services déconcentrés du ministère en charge de l’action humanitaire afin de bénéficier de l’accompagnement nécessaire à leur intégration dans ces sites. Cela facilitera leur prise en charge adéquate et efficace selon le dispositif mis en place par le gouvernement.

Il rassure l’opinion publique que toutes les dispositions sont prises par les services déconcentrés du ministère en charge de l’Action humanitaire pour accueillir et prendre en charge toutes les PDI sur les sites officiels. Il sait donc pouvoir compter sur la bonne compréhension de tous les PDI, surtout ceux vivant sur des sites d’accueil non officiels pour accompagner la mise en œuvre du plan de réponse humanitaire déployé par le gouvernement à leur profit.

Le Ministre remercie tous les acteurs, notamment les communautés hôtes, toutes les bonnes volontés ainsi que les partenaires techniques et financiers du Burkina Faso, pour leurs contributions remarquables dans l’assistance apportée à nos concitoyens en situation de détresse. Par ailleurs, il encourage les agents des services techniques déconcentrés à poursuivre leurs actions dans la même dynamique.

Pour le Ministre et P/D,

La Secrétaire Générale

Ursule KABORE/BOUDA

Officier de l’Ordre du Mérite

de la Santé et de l’Action Sociale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page