Burkina Faso : L’ONG Jhpiego se dévoile aux journalistes

L’ONG Jhpiego a organisé ce mardi 14 juin 2022, une journée d’échanges avec l’Association des Journalistes et Communicateurs en Population et Développement (AJCD). Ces échanges avaient pour objectifs de faire connaître l’ONG Jhpiego et ses projets, envisager un partenariat « durable et fort » afin que l’AJCD accompagne l’ONG dans la promotion de la santé.

Construire un partenariat entre l’Association des Journalistes et Communicateurs en population et Développement  (AJCD) et l’ONG Jhpiego, tel est l’objectif de la rencontre d’échange tenue ce mardi 14 juin 2022. Il s’agit de permettre à l’AJCD de mieux connaitre l’ONG Jhpiego afin de relayer les messages liés à la santé et faire connaitre davantage l’ONG à travers ses activités qu’elle mène.

L’ONG Jhpiego qui est est une « organisation internationale de santé à but non lucratif affiliée à l’Université Johns Hopkins » est présente au Burkina Faso depuis 1996. Elle accompagne le Ministère de la Santé du Burkina Faso dans la mise en œuvre des programmes prioritaires.

Selon Dr Ousmane Badolo, représentant le Directeur pays, en matière de paludisme, l’ONG a contribué à améliorer la prévention contre la maladie à travers l’utilisation des moustiquaires, la prévention chez la femme enceinte, et les enfants de moins de 5 ans. « Nous ne disons pas que c’est nous seulement qui avons contribué à améliorer cela et de nos jours, nous constatons qu’il y a une diminution du nombre de décès lié au paludisme dû à l’effort conjugué de l’ensemble des partenaires (…) Jhpiego développe des systèmes qui garantissent un avenir plus sain aux femmes et à leurs familles », a-t-il affirmé.

« Jhpiego développe des systèmes qui garantissent un avenir plus sain aux femmes et à leurs familles », Dr Ousmane Badolo.

Dans d’autres domaines tels que la santé de la mère et de l’enfant, l’ONG Jhpiego a contribué à améliorer la qualité des services offerts aux femmes en planification familiale ainsi que dans les soins prénataux.

Au cours de cette journée, les échanges ont porté sur les activités que l’ONG mène au profit de la population. Il s’agit des activités sur la santé en générale, selon Boureima Sanga, coordonnateur de l’AJCD. « On a convié les membres de l’AJCD pour pouvoir échanger avec l’équipe Jhpiego dans l’objectif de pouvoir tisser un partenariat avec cette structure », a-t-il expliqué.

Jhpiego a un bureau pays et mène des activités dans les 13 régions du Burkina Faso, couvrant plus de 2000 centres de santé. Il a 10 projets en cours qui sont financés par le gouvernement américain, l’Union Européenne et des bailleurs privés.

Ces projets de l’ONG Jhpiego sont, entre autres, la santé sexuelle et Reproductive (SSR), la Promotion de la Santé de la Reproduction et de l’Etat Civil (PROSARE), Performance Management for Action Project (PMA) et la campagne de Chimioprevention du paludisme saisonnier (CPS) 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page