222 litres d’huile alimentaire et 132,796 kg de produits périmés saisis par les services de contrôle

La Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) et la Direction générale de la règlementation et du contrôle des prix (DGRCP) ont mené des opérations de contrôle du 1er au 31 mai 2022.

Au cours de ces opérations qui avaient pour objectif de lutter contre la fraude, la flambée des prix et protéger le consommateur burkinabè, mille trois cent trois (1 303) personnes ont été contrôlées. Cinq cent soixante-dix-sept (577) de ces personnes, selon les contrôleurs, ont enfreint la loi tandis que cent cinquante-huit (158) d’entre elles ont été déclarées conformes à la règlementation.

Chez les personnes qui ont enfreint la règlementation, les infractions commises sont entre autres, l’inobservation des conditions d’exercer, la non-observation des règles relatives à l’information du consommateur sur les prix, la non-observation des règles de facturation, le non-respect de la règlementation relative à la sécurité du consommateur, l’importation sans titres ou sans déclaration en douane, la pratique de contrefaçon, la non-communication de documents et la pratique de prix illicites.

Plusieurs marchandises ont été retirées du marché par les éléments de la BMCRF et de la DGRCP en collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) pendant ces contrôles. Il s’agit de 222 litres d’huile alimentaire, 2500 feuilles de tôles de 0,14 mm, 5000 feuilles de tôles de 0,15 mm, 3000 feuilles de tôles de 0,19 mm, 700 feuilles de tôles de 0,20 mm, 92 cartouches de cigarettes de la fraude, 132,796 kg de produits périmés et 35 kg de produits solides impropres à la consommation.

Ces contrôles ont par ailleurs permis à l’Etat de recouvrer soixante-quatre millions six cent huit mille huit cents (64 608 800) francs au titre des amendes et confiscations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page