Festicampus : La 5e édition prône la résilience face à l’insécurité

La 5e édition du festival culturel estudiantin Festicampus a refermé ses portes dans la nuit du 29 au 30 mai 2022. Cette édition était placée sous le thème « Talent estudiantin : gage de paix et de stabilité au Burkina Faso ».

Les lampions de la 5e édition du festival culturel Festicampus se sont éteints dans la nuit du 29 au 30 mai 2022, après 96 heures d’activités sous le thème « Talent estudiantin : gage de paix et stabilité au Burkina Faso ».

Cette activité s’est tenue à la cité universitaire du quartier Patte d’Oie, dont le délégué général est Ibrahim Sessouma. A son avis, l’événement a été une réussite. « Pour nous, la réussite du Festicampus 5e édition est l’expression de la résistance d’un peuple face à un ennemi obscurantiste », a-t-il laissé entendre.

C’est Sébastien Yougbaré, Directeur général du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU), qui a été le parrain de cette 5e édition. Lors de sa prise de parole, il a fait les éloges des participants à ce festival. « Votre jeunesse, c’est la résilience de ce pays là et c’est par cette jeunesse que vous avez institué le festival Festicampus pour dire non, nous allons vivre et nous méritons de vivre en dépit des difficultés et des menaces que connaît notre pays », a-t-il adressé au public composé majoritairement d’étudiants.

De ce qui précède, le parrain a encouragé les festivaliers à se détendre tout en tenant compte du contexte sécuritaire que traverse le Burkina Faso. « Détendons nous mais avec modération, parce que ça amène des comportements de risque. Vous verrez que ceux qui s’adonnent trop à ces activités peuvent avoir des déviations », a-t-il exhorté.

Les finalistes du concours Dame universitaire-©Faso7

Les lauréats des compétitions révélés

Au cours de cette cérémonie de clôture, il y a eu la finale de la compétition d’art oratoire, organisée sous les thèmes, « Pour ou contre le quota genre » et « La gestion du bien public ». Elle a été remportée par l’étudiante Sanoussi Rachida en tant que meilleure débatteuse, avec son groupe.

Aussi, il s’est tenue la dernière étape du concours de mode « Dame universitaire », dont la gagnante a été Ange Naomie Guigma , étudiante en première année de Gestion des Ressources Humaines.

En plus de ces deux finales, les lauréates du concours d’art culinaire de cette 5e édition ont aussi été révélées.  C’est l’étudiante Latifa Tiemtoré, qui est arrivée en tête à ce niveau.

« Notre bougie a encore de la paraffine »

Zida Lassina, le Commissaire général de Festicampus a promi plus de surprises pour les éditions à venir. « Si la bougie reste allumée jusqu’à aujourd’hui 29 mai, ça veut dire que notre bougie a encore de la paraffine », a-t-il rassuré.

A la suite de la cinquième édition de Festicampus, les étudiants du Burkina Faso prévoient l’organisation des 72 heures de la cité universitaire du 9 au 11 juin 2022.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page