Le Bénin interdit « l’exportation et la réexportation » de l’huile végétale

À travers un arrêté interministériel signé ce 19 mai 2022,  le gouvernement du Benin a décidé de plafonner le prix de l’huile végétale raffinée à 1300 F CFA le litre, pour une période de 3 mois. Aussi, l’exécutif béninois a interdit « l’exportation et la réexportation » de ce produit alimentaire.

Le prix de vente au détail au consommateur final de I’huile végétale raffinée a été plafonné à mille trois cents (1.300) FCFA le litre sur toute l’étendue du territoire national béninois, pour une période de 3 mois. Cela a été décrété par un arrêté interministériel signé ce 19 mai 2022 par le gouvernement béninois.

« Les prix de vente des producteurs locaux de l’huile végétale raffinée s’entendent prix de vente TVA collectée incluse. Les prix de vente des distributeurs (grossistes et détaillants) de l’huile végétale raffinée s’entendent prix finaux sans TVA. La chaîne de la TVA s’arrête au niveau des producteurs locaux », indique l’arrêté en son article 2.

Aussi, à l’article 4 de cet arrêté, il est écrit que durant la période prescrite a l’article 4 que « l’exportation et la réexportation » de l’huile végétale raffinée sont interdites.
Selon le Gouvernement béninois, cette décision intervient, comme une mesure pour palier à la cherté de la vie dans le pays.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page