Bala Sakandé : « Le MPP s’inquiète de la privation des libertés toujours imposée au Président Roch Marc Christian Kaboré »

Ceci est un communiqué du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à l’issue d’une réunion du Bureau exécutif national tenue ce 18 mai 2022.

Le Bureau Exécutif National (BEN) du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) s’est réuni ce jour mercredi 18 mai 2022 de 15 heures à 22 h 20 mn à son siège national sis à Gandin à Ouagadougou sous la présidence effective du Camarade Alassane Bala SAKANDE, Président du Parti, Président du Bureau Politique National.

La réunion du BEN a examiné principalement le rapport de la commission ad hoc sur la vie du Parti et la situation nationale.

D’autres points d’information et de divers ont été également abordés.

  1. De l’examen du rapport de la commission ad hoc sur la vie du parti et la situation nationale

On retient que pour l’ensemble, les camarades ont salué l’excellence du travail abattu par la commission qui a fait un diagnostic sans complaisance du fonctionnement du Parti et de sa gestion du pouvoir d’Etat de 2015 au 24 janvier 2022.

Le BEN a, dans la dynamique de relance du Parti proposé par le rapport, décidé de la tenue très prochaine d’une session du BPN pour examiner l’ensemble du schéma proposé par la commission ad hoc.

  1. De l’examen de la situation nationale

Le MPP reste très préoccupé par la situation sécuritaire et humanitaire qui ne s’améliore pas en dépit des actions courageuses de nos vaillants FDS et VDP sur le terrain.

Le MPP est solidaire de tous les efforts, tous les sacrifices et reste engagé et déterminé aux côtés du peuple burkinabè pour œuvrer à la sécurisation de l’ensemble du territoire afin que les Personnes Déplacées Internes (PDI) puissent repartir chez elles et vivre en toute quiétude.

Le MPP reste disponible et engagé sur le chantier de la réconciliation nationale et de la concorde.

Toujours en ce qui concerne la situation nationale, le MPP se préoccupe et s’inquiète de la privation des libertés toujours imposée au Président Roch Marc Christian KABORE. Cela fait plus de 100 jours qu’il est réduit à cette contrainte.

Le MPP réitère son exigence de sa libération immédiate et sans condition et demande à tous les burkinabè et les amis du Burkina Faso épris de réconciliation, de paix et de justice équitable pour tous,      de conjuguer avec nous les initiatives pour qu’enfin le Président KABORE retrouve véritablement sa liberté sans condition.

Le BEN tient à saluer et féliciter l’ensemble de ses structures et des militants à tous les niveaux pour leur engagement renouvelé aux idéaux de notre Parti.

Démocratie – Egalité – Progrès

Le Président du Parti

Alassane Bala SAKANDE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page