Burkina Faso : La célébration de la 61e Journée mondiale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge en préparation

Le 8 mai 2022, la Croix Rouge et le Croissant Rouge célèbrent leur 61ème Journée mondiale sous le thème « Soyons aimables ». Pour cette occasion, la Croix Rouge Burkina Faso (CRBF) a initié des activités depuis le 2 mai 2022. Ces activités iront jusqu’au 8 mai 2022. Ce 5 mai 2022, Laurent Saugy, Chef de la Délégation du Comité International de la Croix Rouge au Burkina et Denis Bakyono, Président de la CRBF, se sont prononcés sur le thème de la célébration.

La Croix Rouge et le Croissant Rouge vont célébrer leur 61ème Journée internationale le 8 mai 2022, sous le thème « Soyons aimables ». Au cours d’une conférence de presse tenue ce 5 mai 2022, Laurent Saugy, Chef de la Délégation du Comité International de la Croix Rouge (CICR) a livré cinq (05) messages en lien avec la situation sécuritaire au Burkina Faso. Pour le premier message, il a fait savoir que le Mouvement International de la Croix Rouge est extrêmement préoccupé par le niveau de violence au Burkina Faso, dont les civils ne cessent de payer le plus lourd tribut. Il a rappelé qu’en vertu du droit international humanitaire applicable, ceux-ci doivent être respectés et protégés. Son deuxième message a porté sur le fait que la situation humanitaire est préoccupante et les besoins sont croissants. « Plus d’1.850.000 personnes sont déplacées en raison du regain de violence. Ces populations sont confrontées à des difficultés d’accès aux services sociaux de base tels que l’alimentation, la santé, I’eau, l’éducation », a-t-il déploré.

Concernant son troisième message, Laurent Saugy a exprimé l’inquiétude du CICR par rapport à la présence d’engins explosifs improvisés sur les routes qui entravent I’accès des populations dans le besoin aux services de base en toute sécurité et qui font de plus en plus des victimes. « Nous sommes préoccupés que les infrastructures essentielles subissent les effets du conflit, privant les populations d’un accès au minimum vital », a-t-il dit.

Pour le quatrième message, le Chef de la Délégation CICR au Burkina a fait savoir que l’expansion géographique du conflit et la recrudescence de la violence augmentent la pression sur des populations civiles qui, selon lui, sont prises en étau et entravent leur accès aux moyens de survie. « Le CICR en appelle à toutes les parties de faire preuve de retenue. Il n’est jamais trop tard pour faire preuve d’humanité », a-t-il déclaré.

« II n’est pas question de faire plus avec moins »

À travers le dernier message, Laurent Saugy a fait savoir que le CICR et le Mouvement de la Croix Rouge dans son ensemble, engagent plus de moyens pour faire face à la crise d’insécurité alimentaire qui s’annonce au Burkina Faso comme dans une large partie de l’Afrique. « II n’est pas question de faire plus avec moins. Mais de faire plus pour plus de personnes affectées, avec plus de moyens qu’il est fondamental de mobiliser », a-t-il dit.

Denis Bakyono, Président de la Croix Rouge Burkina Faso (CRBF) a aussi pris la parole au cours de cette conférence de presse. Il a expliqué que la célébration de la Journée mondiale de la Croix et du Croissant Rouges sera l’occasion de saluer l’effort de volontaires qui fournissent de l’aide, des soins et des services vitaux aux personnes de leurs communautés. « Chaque jour, le personnel et les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont les premiers à constater combien la bonté apaise les souffrances, apporte du réconfort, donne une lueur d’espoir dans les moments les plus sombres et contribue à rendre leur dignité aux personnes touchées », s’est-il expliqué.

Denis Bakyono a ajouté qu’à l’heure où le monde vit les conséquences de la pandémie de la Covid-19, où les catastrophes se multiplient, où les conflits s’intensifient et où le monde peut sembler se diviser, les petits actes de gentillesse ont encore plus de sens. A son avis, la gentillesse engendre la gentillesse et elle fait tourner le monde. « Nous ne devons pas oublier de montrer de I’affection pour les autres. Bien qu’ils puissent nous sembler petits, ces actes peuvent faire une énorme différence pour les personnes que nous aidons. Ils ont des effets d’entraînement bien au-delà de ce que nous aurions pu imaginer », a-t-il recommandé.

Le programme du 8 mai 2022

Pour le rendez-vous du 8 mai 2022, le Président de la CRBF a annoncé que les comités provinciaux de la Croix-Rouge burkinabè sont mobilisés pour poser des actions aimables « comme nous le faisons toujours ». Au menu de ces activités, il a cité la formation gratuite de 15 journalistes aux premiers secours les 3 et 4 mai 2022 ; une activité de don de sang au siège de la CRBF en collaboration avec le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) pour soutenir les malades et un dépistage gratuit pour les personnes âgées, ce 5 mai 2022.

Il a ajouté que le 7 mai 2022, la Croix Rouge burkinabè va remettre officiellement 800 abris, 800 kits d’articles ménagers essentiels et un lot de vêtements aux des personnes déplacées internes (PDI) de Ouahigouya. « Pour aider à la prise en charge des soins de santé des PDIs, nous allons procéder à la remise d’un lot de médicaments au CSPS Naba Tigré qui accueille un grand nombre de ces PDI. Nous n’oublions pas aussi l’appui pour leur alimentation. Pour ce faire, nous avons prévu la distribution de plus de 5 tonnes de vivres à ces ménages », a ajouté Denis Bakyono.

En rappel, la journée mondiale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge est célébrée chaque 8 mai, date d’anniversaire d’Henry Dunant, co-fondateur en 1863 du Mouvement international de la Croix Rouge et du Croissant-Rouge.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page