Sandaogo Damiba au corps diplomatique : « Notre action vise une mise en orbite définitive de notre pays »

Le Chef de l’Etat Sandaogo Damiba a rencontré le corps diplomatique ce 21 avril 2022. Une occasion pour lui d’expliquer aux ambassadeurs et aux partenaires internationaux du Burkina Faso les raisons du coup d’Etat.

Sandaogo Damiba a expliqué à nouveau les causes du putsch du 24 janvier 2022, fondées principalement sur l’insécurité et ses conséquences.

Il a aussi donné le cap de la transition : « lutter contre le terrorisme, restaurer l’intégrité du territoire national, apporter une réponse efficace et urgente à la crise humanitaire provoquée par l’insécurité, renforcer la gouvernance et la lutte contre la corruption, assainir et refonder la vie politique, assurer le retour à une vie constitutionnelle normale portée par une nouvelle République et œuvrer à la réconciliation nationale », selon la Présidence du Faso.

Le Chef de l’Etat a appelé les diplomates à soutenir le processus de transition. « Je voudrais vous donner l’assurance que notre action vise une mise en orbite définitive de notre pays. Nous savons que c’est un processus intergénérationnel, mais notre ambition est de donner le ton », a-t-il indiqué. 

Il a aussi invité ses interlocuteurs du jour de « développer d’autres approches« . « Des relations amicales ne doivent être cloisonnées ni par des murs physiques ni par des principes intangibles. Aucun principe ne saurait nous limiter. Au nom de la coopération qui doit nous lier, nous devons éviter des barrières infranchissables qui n’aideront pas à maintenir les formes de coopération et d’amitié que nous avons », a déclaré le Chef de l’Etat.  

« Nous souhaitons célébrer le succès de cette Transition avec vous. Contre vents et marées, nous allons réussir », a-t-il terminé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page