Titao : Faute de courant, des femmes retournent au mortier et à la meule (AIB)

Du fait d’une coupure prolongée d’électricité et du manque de gasoil, des femmes de la ville de Titao dans la province du Loroum, Région du Nord, font recours au mortier et à la meule traditionnelle pour moudre leurs grains afin de nourrir leurs familles, a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB) ce 17 avril 2022.

Le seul moulin de la ville qui était encore fonctionnel, s’est arrêté le samedi 16 avril 2022 par manque de carburant.

Il faut noter que la ville de Titao est sans électricité depuis près d’un mois et demi.

Pour la deuxième fois, les groupes armés terroristes ont saboté les lignes électriques, à en croire l’AIB.

L’eau courante était également coupée dans la ville depuis un mois. Elle n’a été rétablie que le 13 avril 2022 par l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page