Ouagadougou : Un cyber escroc arrêté avec 30 cartes SIM à sa possession

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) a annoncé ce 17 mars 2022 à avoir mis aux arrêts un cyber escroc qui s’était spécialisé dans l’escroquerie en ligne via les fausses ventes d’articles en ligne.

Pour arriver à ces fins, le cyber escroc (B.R) avec ses complices vivant hors du Burkina Faso, créaient des groupes WhatsApp et Facebook. Ils faisaient la promotion de vente de sacs à mains, de chaussures et de mèches naturelles  à des prix très abordables dans ces groupes.

Une fois qu’un ou une cliente exprimait son besoin en lien avec leurs articles, BR et ses acolytes demandaient à ce dernier ou à cette dernière de payer la totalité du prix de l’article commandé avant d’attendre la livraison de sa marchandise via une compagnie de transport de la place.

Dès que la victime payait l’argent de son article commandé, elle est systématiquement éjectée des différents groupes et ne recevra jamais sa marchandise.

Quant à B.R, après avoir reçu les paiements des victimes, prenait le soin de prélever 10% de ces paiements avant de transférer le reste à ses complices hors du pays.

Le préjudice causé par ce cyber escroc et ses complices est estimé à plus de cinq millions (5 000 000) de francs CFA et son arrestation a été possible grâce à la collaboration de ses propres victimes.

« Trente (30) de cartes SIM tout réseau confondu, cinq téléphones, deux cartes nationales d’identité burkinabè, une clé de connexion de marque HSDA, un routeur Wifi, un ordinateur et une cinquantaine (50) de reçus de retraits et de transferts d’argent d’une valeur estimée à 𝐪𝐮𝐚𝐭𝐫𝐞 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐬𝐞𝐩𝐭 𝐜𝐞𝐧𝐭 𝐭𝐫𝐞𝐧𝐭𝐞𝐪𝐮𝐚𝐭𝐫𝐞 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐞 𝐪𝐮𝐚𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐞𝐧𝐭 𝐭𝐫𝐞𝐧𝐭𝐞𝐬𝐢𝐱 (𝟒 𝟕𝟑𝟒 𝟒𝟑𝟔) 𝐟𝐫𝐚𝐧𝐜 𝐂𝐅𝐀 » sont les outils saisis des mains de B.R au moment de son arrestation, a indiqué la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page