Organisation d’évènementiels : Honoré Bambara et Jean-Marie Nabi partagent leurs expériences aux stagiaires de l’ISTIC

Dans le cadre de ses activités pédagogiques, l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ISTIC) a organisé une conférence publique portant sur le thème : « Le développement des relations presse-relations publiques dans les cas des événementiels ». L’évènement a eu lieu le mercredi 02 mars 2022 à Ouagadougou. Honoré Bambara dit « Hono Rabamba », promoteur de Miss Universités et Jean-Marie Nabi dit « Zopito », promoteur du festival Afro-Beat, ont animé cette conférence.

Chacun des deux promoteurs utilise les mêmes méthodes pour faire la promotion de leur évènement. Il s’agit, entre autres, de la presse en ligne, des mécénats, des parrainages, des chaînes de télévision etc. Particulièrement pour ce qui concerne Zopito, il dit s’être aligné sur la vision de Féla, un panafricaniste nigérian qui a décidé de créer une véritable plateforme de solidarité envers les personnes démunies en transformant sa maison en un centre de charité et qui a baptisé la maison en question, « Kalakuta République ». C’est donc en s’inspirant de Féla que Zopito et son équipe ont créé un projet nommé ‘’l’art de développement de la cité’’. « Pour nous, l’art peut être au service de tout. Et nous avons décidé de mettre le développement au cœur des expressions artistiques, notamment l’aménagement des ruelles, de trottoirs pavés, des consultations médicales gratuites », a-t-il déclaré.

   Une opportunité d’apprendre

De son côté, Hono Rabamba, en plus des autres méthodes de communication, dit utiliser les réseaux sociaux à travers les influenceurs pour communiquer autour de son évènement ‘’Miss Universités’. « C’est vrai que les amis, on ne les paye pas, mais il y a des personnes sur Facebook aujourd’hui lorsque nous communiquons, nous les payons afin qu’elles puissent être des relais de notre activité.», a-t-il fait savoir

Selon Evariste Kaboré, secrétaire général de l’ISTIC, l’objectif de ce type de conférence est de permettre aux stagiaires d’apprendre de ceux qui ont déjà l’expérience du terrain. Une occasion également pour les stagiaires selon lui, d’apprendre des erreurs de leurs devanciers afin de les éviter.

Plusieurs stagiaires étaient présents à cette conférence publique pour apprendre davantage sur l’organisation des évènementiels. Selon Ilboudo Mathieu, stagiaire en communication, cette conférence lui a été bénéfique.  « J’ai retenu que la communication est importante pour n’importe quel évènement et joue un très grand rôle, que ce soit avant, pendant, après l’évènement », s’est-il exprimé au micro de Faso7.

Flora Younga (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page