Ouagadougou: ANDI organise un mini marathon au profit des femmes âgées de Wayalghin

L’Association Nationale de Développement Intégré (ANDI) a organisé ce samedi 19 février 2022 à Ouagadougou, un mini marathon mettant en épreuve, des femmes du 3ème âge du quartier Wayalghin. Cette activité entre dans le cadre de la célébration de la journée de la Saint Valentin, selon les initiateurs.

Au total 20 femmes âgées de 30 à 62 ans ont participé à ce mini marathon. Il s’agissait pour ces femmes de faire le tour de la clôture du séminaire Saint Jean-Baptiste de Wayalghin, longue d’environ 1,7km.

A l’arrivée, les dix premières femmes ont reçu chacune une enveloppe financière de 25 000 F CFA. Quant aux dix autres femmes, elles ont reçu chacune 10 000 FCFA comme récompense.
Pour ces femmes, l’argent reçu va les permettre d’investir dans leurs différentes activités. C’est le cas de Mariam Zougmore qui a confié au micro de Faso7 que cet argent va lui permettre de mieux exercer son commerce de vente de charbon et lui permettre en même de bien s’occuper de ses enfants.

Par ailleurs, selon les femmes qui ont participé à cette compétition sportive, au delà de l’aspect financier, il y a l’aspect sanitaire qui est à saluer.  »Nous remercions monsieur Inoussa Ouédraogo d’avoir pensé à nous les femmes âgées car la course que nous avons fait, va nous permettre d’avoir la santé », s’est exprimée l’une des coureuses répondant au nom de Pascaline Yogo.

En a croire le président de l’ANDI, Inoussa Ouédraogo, l’objectif recherché à travers le mini marathon est de réunir les femmes afin de promouvoir l’idée d’une solidarité agissante.  »Nous avons organisé ce mini marathon qui est un prétexte pour réunir les femmes d’un certain âge afin qu’on puisse mieux se connaître et qu’à travers cela, on puisse se soutenir plus où moins », a-t-il indiqué.

L’un des faits marquants de cette activité a été la présence d’une femme enceinte parmi les coureuses. Selon cette dernière répondant au nom de Rakiéta Sembologo, ce mini marathon va lui procurer un bien-être.  »Ce matin nous avons appris qu’il y aura du sport ici et nous sommes venues participer et j’ai trouvé cela très bon car ça va me donner la santé », s’est-elle exprimée visiblement satisfaite.

Lazard KOLA
Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page