Situation nationale : Des Burkinabè de l’extérieur réagissent

Ceci est une déclaration de Burkinabè de la diaspora sur la situation au Burkina Faso.

« Peuple du Burkina Faso,
Chers compatriotes de l’intérieur et de la diaspora,

Nous, Burkinabè de l’extérieur, soucieux de notre chère patrie, réunis en organisation citoyenne sous la bannière de l’Alliance Patriotique des Burkinabè de l’Extérieur (APBE), pour porter une seule voix vis-à-vis de la situation que traverse le Burkina Faso,

Avons suivi avec un intérêt particulier la situation qu’a traversée notre pays la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier 2022, ayant abouti à la démission du Président Roch Marc Christian KABORE et à la prise du pouvoir, dans l’après-midi du lundi 24 janvier 2022, par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

  • Constatant la destitution du Chef de l’Etat, la dissolution du Parlement et du Gouvernement par le MPSR mettant fin ainsi à l’expérience démocratique très jeune de notre pays depuis le 24 janvier 2022 ;
  • Prenant en compte le contenu de la déclaration de prise du pouvoir du MPSR dans laquelle des garanties et des gages de bonne foi sont proclamés pour mettre un terme au délitement de notre nation menacé par les avancées du terrorisme sur l’ensemble du territoire, les menaces qui pèsent sur la cohésion sociale et l’unité nationale ;
  • Prenant en compte la parole d’honneur des membres du MPSR qui s’engagent à proposer, dans un délai raisonnable, après consultation des forces vives de la Nation ; un calendrier de retour à un ordre constitutionnel consensuel et accepté de tous ;
  • Prenant en compte les valeurs prônées dont, « l’AMOUR POUR NOTRE PATRIE » par le Président du MPSR dans son allocution à la Nation du 27 janvier 2022 ;
  • Conscient qu’il faut absolument préserver les intérêts supérieurs de la Nation afin d’éviter le chaos politique, économique et social;
  • Prenant en compte la bonne foi des nouvelles autorités d’œuvrer pour la sauvegarde, la restauration et la refondation de notre chère Nation répondant aux profondes aspirations de notre cher peuple ;

L’alliance Patriotique des Burkinabè de l’Extérieur (APBE) prend acte de la proclamation du 24 janvier 2022, exprime sa disponibilité à soutenir le MPSR dans la mise en œuvre de son orientation politique fondée sur la sauvegarde des intérêts supérieurs du peuple burkinabè, la restauration de l’Etat, de son autorité et de son rayonnement ainsi que du retour à une vie constitutionnelle conforme aux normes et principes d’une démocratie vertueuse adaptée à nos cultures et valeurs Burkinabè.

L’APBE propose la prise en compte des points suivants dans la dynamique du schéma d’orientation politique du MPSR:

1) Diligenter la rédaction et l’adoption d’une charte de transition répondant aux profondes aspirations du peuple en matière de système de gouvernance.

2) La convocation des assises nationales pour adopter un document synthèse de la refondation de notre nation qui pourrait permettre de moraliser la scène politique, de déconstruire et reconstruire le système de gouvernance, le système éducatif, de redéfinir les systèmes et stratégies en matière de souveraineté et politique économiques et sociales.

3) La refondation et la rationalisation des institutions pour les adapter aux enjeux nationaux, régionaux et internationaux;

4) Une politique de défense et de sécurité innovante, inventive, évolutive, adaptée et à caractère populaire pour la libération totale du territoire dans les meilleurs délais ;
5) Une politique d’urgence humanitaire clairement définie et les moyens adéquats à déployer pour les personnes déplacées internes idéalement avant le début de l’hivernage ;
6) La mise en œuvre des politiques de lutte contre la corruption et la fraude par le renforcement des mécanismes d’intervention et les moyens d’action de l’ASCE/LC en vue d’instaurer rapidement une gouvernance vertueuse et intègre du sommet à la base.

7) La garantie des libertés publiques et notamment des libertés électroniques ;
8) Le parachèvement du processus de la Réconciliation nationale entre filles et fils du notre chère patrie afin de parvenir à un sursaut patriotique national sans équivoque.

Nous, signataires de la présente déclaration, invitons l’ensemble des filles et fils  du Burkina Faso à se départir de toute divergence, à savoir faire fi des rancœurs, de la haine, des stéréotypes, des opinions qui tendent à saper nos actions et intérêts généraux et communs, et surtout à fonder une union sacrée, solide et dynamique autour du MPSR, à mettre ensemble nos expertises, nos talents afin qu’ensemble nous puissions œuvrer pour une transition réussie, à la reconquête de l’intégrité totale de notre territoire national et à la construction d’une nouvelle ère démocratique propice au bien-vivre-ensemble, valeur cardinale de toute société qui se veut prospère.

Nous n’avons qu’une seule Nation, nous n’avons qu’un seul BURKINA FASO, œuvrons tous à cultiver nos valeurs de fraternité, de solidarité, du bien-vivre-ensemble, pour une société de paix, d’unité, pour « UN BURKINA UNI ET INDIVISIBLE ».

VIVE LE BURKINA FASO!

QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO!

 

 Signataires :

 

  • Saidou SIA / Munich / Allemagne
  • Tommy Regis ZONGO / New York / USA
  • Daniel ZINSONNI / France
  • Benjamin NABI / Bruxelle / Belgique
  • Daouda SAWADOGO / Hamburg / Allemagne
  • Wilfried YAMEOGO / France
  • HINNA ZOROME / New Jersey/ USA
  • Djelika Gwladys KABORE / USA
  • François NIKIEMA / France
  • Wilfried M. SOMDA / USA
  • Malika SANON / France
  • Issa SIDIBE / USA
  • DESIRE SANGO / New York /USA
  • Abdoulaye TIENDREBEOGO / RCI
  • RAKIA W. Mohamed / PAYS-BAS
  • Mamadou TRAORE / Hamburg / Allemagne
  • Assane MARE / USA
  • Dalila SIE / Canada
  • Harouna NEBIE / Gastedt / Allemagne
  • Idriss SANFO / France
  • Hamade NACANABO / New Jersey / USA
  • Wilfried R. SANON / Berlin / Allemagne
  • Aminata SAWADOGO / USA
  • Merveille OUEDRAOGO / USA
  • Ibrahim KABORE / RDC
  • Sandoago SIMPORE / Niger
  • Mathias TOE / Centrafrique
  • Malik GUISSOU / Ethiopie
  • Harouna LENGANI / Gabon
  • Roger TARNAGDA / Allemagne
  • Khalilou KONATE / USA

 

Articles similaires

2 commentaires

  1. Cela est très loin de ce que pense la majorité des compatriotes notamment ceux vivants en Côte d’Ivoire, au Sénégal, etc.) ne sont même pas associés à ce cirque cinématographique d’un coup d’Etat anti constitutionnel. Cette déclaration n’engage que leurs seuls auteurs. A bon entendeur, salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page