RAS SIMPOSH sur Damiba : « Je souhaite vivement qu’il redonne le Burkina Faso aux Burkinabè »

 Ceci est une tribune d’un artiste RAS SIMPOSH parvenue à la rédaction de Faso7 sur la situation au Burkina Faso.

C’est un coup d’Etat salutaire. Ce coup d’Etat est la bienvenue.

Je dirai tout simplement que c’est une goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le président du Burkina Faso sous l’emprise terroriste s’est déplacé lui-même á Accra et s’est chargé lui-même de la lecture de ces sanctions  irréfléchies de la CEDEAO contre le Mali voisin, qui nage dans une situation similaire que celle que traverse le Burkina Faso.

Lire aussi 👉 Un Rasta peut-il accepter de couper ses dreadlocks pour 10 millions de F CFA?

Cette (décision) du président á chassé les quelques Burkinabè qui s’alignaient toujours derrière lui malgré la fameuse situation sécuritaire.

Á cela s’ajoutent les coupures intempestives de l’Internet à ces millions de Burkinabè.

C’est décevant qu’un gouvernement dit haut et fort qu’il n’est pas obligé  d’expliquer au peuple les raisons. Qui sont-ils sans le peuple ? Qui vous a amenés au pouvoir si ce ne que le peuple ?  Certes que la situation sécuritaire qui tenaille le Burkina est l’une des raisons majeures du coup d’Etat, mais ce manque de communicateurs et surtout sa lecture à la CEDEAO enfoncent le clou.

(…)  Bonne pause au tonton Roch.

Quant au nouvel homme fort, je le félicite pour son courage et son apport á la nation. Je souhaite qu’il soit LE SALUT et SAUVEUR du Burkina Faso. Que la justice, le pardon et la réconciliation soient l’une de ses premières pierres pour l’intérêt supérieur de la nation.

Il a intérêt à inviter des fils et filles compétents et honnêtes Burkinabè sans népotisme et affinité pour sauver l’honneur. Le peuple dans son ensemble attend d’eux la rigueur pour remettre les Burkinabè sur le droit chemin, un régime de nettoyage total de la corruption et des détournements du denier public.

 Je souhaite vivement qu’il  redonne le Burkina Faso aux Burkinabè sur le plan territorial d’abord, et sur le plan culturel.

Ecouter surtout le peuple et nous proposer un programme purement burkinabè capable de nous détacher du cou toutes ces chaines impérialistes.

Qu’il fasse de sa transition, L’HISTOIRE de l’histoire du Burkina Faso pour la présente et future génération.

Bref, que tous les ancêtres du Burkina Faso l’accompagnent pour le succès de sa transition !

PAIX –  LIBERTE – PAIN AU BURKINA FASO !

 RAS SIMPOSH

artiste musicien burkinabè.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page