Coup d’État au Burkina Faso: « Les Sentinelles de la Démocratie » apportent leur soutien au MPSR

« Les Sentinelles de la Démocratie » ont tenu une conférence de presse ce mercredi 26 janvier 2022 à Ouagadougou. Il était question pour cette organisation de la société civile de se prononcer sur la situation nationale.

Les Sentinelles de la Démocratie ont donné leur avis favorable au Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), dirigé par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Pour l’organisation, elle prend « acte et salue» la bravoure de l’armée burkinabè.

Le secrétaire général des Sentinelles de la Démocratie, Bossou Richmond Jean-Bosco est convaincu de l’apport de la junte pour le retour de la paix à Burkina Faso. « Nous croyons en la capacité du Mouvement patriotisme pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), à garantir la sécurité des Burkinabè et leurs biens, ainsi que le retour à une souveraineté territoire et nationale effective », a-t-il indiqué.

Le mouvement a également appelé à l’union de toute la population pour la réussite de la « transition » ainsi qu’un soutien général et total qui va tendre à « restaurer les éléments constitutifs de l’Etat » aux côtés de la junte et aussi des institutions qui seront mises en place. « Nous avons le devoir de nous unir impérativement, pour garantir la réussite du processus de transition, défendre la survie commune de notre peuple, et léguer aux générations futures, un Burkina de paix et de prospérité », a déclaré le secrétaire général du mouvement.

Le MPSR doit œuvrer au bien-être des Burkinabè

A en croire Bossou Richmond Jean-Bosco, certaines organisations de la société civile tentent « sans fondement » de s’opposer au MPSR. « Depuis l’arrivée du MPSR au pouvoir, nous constatons à nouveau avec grande désolation, une adversité sans fondement au sein de la société civile. A ce propos, nous tenons à rappeler, que l’heure n’est pas à la division. C’est maintenant que commence le vrai travail, la veille citoyenne », a-t-il laissé entendre.

Les Sentinelles de la Démocratie ont  recommandé à la junte d’œuvrer à la protection et au bien-être des citoyens et de garantir la libre circulation des personnes et des biens dans ce contexte trouble, de mettre tout en œuvre pour un retour à la paix, la sécurité et la souveraineté du territoire.

Elles ont également recommandé de lever dans des délais raisonnables, les restrictions opérées sur l’accessibilité au territoire et sur la mobilité permanente des citoyens au plan intérieur, à veiller aussi à la poursuite du processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale, gage d’un  Burkina nouveau et prospère, sans parti pris. Elles recommandent enfin de rassembler l’ensemble des forces vives de la nation, dans un dialogue inclusif et franc, pour un retour à l’ordre constitutionnel normal.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page