Kaya : Des Burkinabè vivant en Scandinavie volent au secours des Personnes déplacées internes

Le 22 décembre 2021, les Burkinabè vivant en Scandinavie ont fait un don aux Personnes déplacées internes qui ont trouvé refuge à Kaya, dans la Région du Centre-nord du Burkina Faso. Pour en parler, Faso7 a reçu le mercredi 05 janvier 2022, Mohamed Ouédraogo alias Mao Zybamba. Il est l’un des membres de la délégation des Burkinabè de la Scandinavie.

Selon Mohamed Ouédraogo alias Mao Zybamba, meurtris par l’actualité du pays, les Burkinabè de la Scandinavie ont aussi décidé de participer à l’effort national pour soulager les Personnes déplacées internes.

D’un montant de plus d’un million de francs CFA, le don était composé, entre autres, de sacs de riz, de bidons d’huile, de cartons de savons et du numéraire. A travers ce don, l’intention des Burkinabè de la Scandinavie était, non seulement de participer à l’effort national, mais aussi d’approcher les autorités pour comprendre la situation et comment les accompagner.

« Notre intention, c’est de recouvrir le Burkina Faso. Ce n’est pas le Burkina Faso que nous avons laissé. Je suis un artiste, toutes les régions du Burkina, je les connais. Je dormais dans les villages. Actuellement, le Burkina  est devenu un nouveau Burkina que nous même nous ne maitrisons pas. Et  nous avons envie de faire du bien. Et nous voulons que ce bien que nous allons faire, qu’on le fasse bien », a laissé entendre Mohamed Ouédraogo alias Mao Zybamba, membre de la délégation.

Mohamed Ouédraogo alias Mao Zybamba, membre de la délégation des Burkinabè de la Scandinavie – © Faso7

Selon lui, ce déplacement dans les camps des déplacés internes était une manière à eux d’aller en contact avec la situation et pour rencontrer directement ces déplacés internes. « Sur internet, vous voyez ce qui se passe. Chacun écrit ce qu’il veut. Souvent, on ne sait pas faire la différence entre les fake news et les vraies news. Donc, ça fait que nous, Burkinabè de la Scandinavie, nous avons vraiment besoin de mener des actions et nous voulons savoir concrètement la situation », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a fait savoir que d’autres actions sont en cours dans le but de mieux soutenir leurs frères et sœurs déplacés du Burkina Faso.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité