Ouagadougou: Un Centre de valorisation des produits agricoles nationaux inauguré par le ministre Moussa Kaboré

Ce 30 décembre 2021, Moussa Kaboré, le ministre en charge de l’Agriculture a procédé, à l’inauguration du Centre de valorisation des produits agricoles nationaux, baptisé  »Restaurant Risongo » (Ndlr: en français  »Bon aliment »). Le Restaurant Risongo se trouve à l’arrondissement numéro 1 de la commune de Ouagadougou, au quartier Koulouba, sur l’avenue du Président Maurice Yaméogo et en face du Conseil Régional du Centre.

À l’occasion de cette inauguration, le ministre en charge de l’Agriculture a précisé que la vocation de ce centre est de promouvoir les recettes alimentaires à base de produits locaux issus de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et des forêts du « Pays des Hommes intègres ».

Pour le ministre, il est nécessaire de travailler à rendre disponibles les produits locaux auprès des populations afin d’emmener ces dernières à les consommer.  « Il faut que nous adaptons la façon dont nous rendons disponible les produis que nous produisons  pour que nos populations puissent les utiliser au regard des modes de vie actuels », a-t-il exhorté. Selon le ministre Kaboré, si cela n’est pas fait, il y a le risque que les populations burkinabè soient de plus en plus enclines à manger des aliments venants d’ailleurs « parce que mieux préparés, mieux adaptés, mieux présentés et mieux prêts à la consommation ».

Coupure du ruban

« En mettant en place un tel centre, il va servir de centre de référence pour que ceux qui ne connaissent pas les différents mets nationaux puissent les découvrir. Ceux qui voudraient apprendre comment préparer ces différents mets puissent effectivement apprendre avec des spécialistes. Vous pouvez trouver ici des mets de spécialités de la quasi-totalité des terroirs de notre pays », a fait savoir le chef du département en charge de l’Agriculture.

Une quinzaine de mets locaux proposée par jour

Par ailleurs, Moussa Kaboré a expliqué que la mise en place de ce centre de valorisation des produits agricoles nationaux émane de la volonté du président Roch Kaboré, qui selon lui, a pris l’engagement de renforcer le contenu local. « Le chef de l’état a pris l’engagement que cela se fasse dans les 13 régions du pays. Donc ça c’est le premier centre. Les autres chefs-lieux de région vont voir naître donc leurs centres pour que nous puissions vraiment promouvoir les recettes culinaires de nos terroirs qui permettent de valoriser les produits », a-t-il laissé entendre.

Pierre Badini, gérant du Centre de valorisation des produits agricoles nationaux a expliqué comment le tout nouveau centre va fonctionner. « On va changer le menu pour qu’il y ait chaque jour au moins une dizaine à quinze différents mets locaux pour que ceux qui veulent voir les mets locaux de chez eux puissent les avoir. (…) De plus, nous voulons encore faire ce centre, là où on peut venir revoir les anciens anciens mets que nous-mêmes on ne se rappelle pas. On a des personnes ressources qui peuvent nous les reprendre. A partir de 1000 francs on peut avoir à manger », a-t-il indiqué. Aussi, le gérant du Restaurant Risongo a ajouté que ce centre pourra servir de cadre pour des cérémonies dont les anniversaires et les mariages.

Selon les explications du ministre Moussa Kaboré, la mise en place du centre a coûté environ 180 millions de francs CFA.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page