Prix des céréales : Le ministère du commerce rappelle les commerçants à l’ordre

Le ministère en charge du Commerce a rappelé aux producteurs, importateurs, grossistes et détaillants qu’ils sont tenus au strict respect des prix et marges des produits, de surcroît  en ces périodes de forte demande. C’était dans un communiqué en date du 27 décembre 2021. « Dans cette période de forte demande, certains commerçants pourraient profiter de la situation pour augmenter les prix des produits ou vendre des produits de mauvaise qualité », lit-on dans le communiqué.

De ce fait, les consommateurs ont été invités, à la prudence et surtout à dénoncer auprès des services de contrôle du ministère en charge du commerce, tout manquement à la règlementation en vigueur en appelant les numéros verts suivants que sont le 80 00 11 84 ; le 80 00 11 85 et le 80 00 11 86.

Cette mise en garde fait référence au décret n°2020-0532/PRES/PM/MCIA/MJ/MINEFID portant règlementation des prix des biens et services soumis à contrôle du 30 juin 2020 et à  l’arrêté n°2020-0117/MCIA/SG portant modification de l’arrêté n°2018-0022 du 22 janvier 2018, fixant la liste des produits, biens et services soumis à la règlementation des prix du 20 mars 2020.

Egalement, le département conduit par Jean Christophe Ilboudo a fait rappel de la suspension de l’exportation des produits céréaliers que sont le mil, le maïs, le sorgho et le niébé. En effet, cette suspension avait été annoncée dans un communiqué en date du 07 juillet 2021, portant suspension des Autorisations spéciales d’exportation (ASE) desdits produits et depuis lors, elle n’a pas été levée. « En tout état de cause, tout contrevenant à cette décision s’expose à des sanctions conformément à la réglementation en vigueur », a prévenu le ministre Ilboudo.

Pour rappel, 80 tonnes de céréales destinées à l’exportation ont été saisies par le Brigade mobile de contrôle du ministère.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page