Burkina Faso : Le combattant Ladji Yoro tombe les armes à la main (AIB)

Le combattant et résistant Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) Ladji Yoro est tombé le 23 décembre 2021, ainsi que plusieurs autres VDP, lors d’une embuscade tendue contre un convoi de commerçants sur l’axe Ouahigouya-Titao, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB). L’agence cite le service de la morgue de Titao. 

Des blessés et des morts sont aussi enregistrés au sein des commerçants, toujours selon l’AIB.

Sa mort a été annoncée la veille sur les réseaux sociaux, puis démentie, avant d’être finalement confirmée ce 24 décembre 2021.

Ladji Yoro est ce combattant qui a pris les armes depuis plusieurs années pour faire face, avec d’autres VDP,  aux groupes terroristes qui sévissent dans le Loroum.

Sa mort suscite la consternation au sein des populations de cette zone prise en tenaille par les assaillants.

Il faisait office d’un symbole de résistance dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

Sur son compte Twitter ce 24 décembre 2021, le président du Faso a tenu à rendre hommage au combattant.

« Hommage à Ladji Yoro, mort pour la Patrie. Cet intrépide Volontaire pour la Défense de la Patrie doit être le modèle de notre engagement déterminé à combattre l’ennemi. J’associe à cet hommage, tous les VDP qui se battent inlassablement jusqu’au sacrifice suprême », a écrit Roch Kaboré.

Lire aussi?Burkina Faso : Entre tristesse et colère, la marche de Titao fait couler des larmes

Faso7

Articles similaires

2 commentaires

  1. Que son âme repose en paix. Que dieu console les cœurs meurtris. La terre libre du burkina faso ne courbera jamais l’échine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page