Burkina Faso : Des unités de l’armée déployées dans la zone de Titao (état-major)

Les forces armées nationales ont essuyé au cours de la semaine écoulée deux attaques et ont fait face à trois engins explosifs, dans la région du Nord, précisément dans la zone de Titao.

Deux soldats sont tombés et cinq autres ont été blessés au cours de la semaine écoulée dans la région du Nord, selon le point de l’armée. 

Un engin explosif a été neutralisé dans les environs de Titao, le 15 décembre 2021. Malheureusement, le même jour, une ambulance dans le convoi militaire qui intervenait contre les auteurs d’exactions contre les populations du Ouidigui, a sauté sur un autre engin explosif, faisant un mort parmi les soldats. Le 17 décembre 2021, dans les environs de Bourzanga, le piège explosif a aussi fait un blessé.

L’unité d’intervention de Ouahigouya a été prise à partie dans une attaque dans la localité de Bango, faisant trois blessés dans les rangs des soldats. 

Concernant Titao et Thiou, l’armée affirme avoir déployé des unités pour sécuriser les zones sous exactions ou sous menaces d’incursions de groupes terroristes. Dans les environs de Titao, les opérations de sécurisation « se poursuivent, (et) sont appuyées par l’Armée de l’air », précise le communiqué de l’armée.

Plus au Sahel,  l’unité du peloton de sécurisation routière sur l’axe Dori-Gorom, a été prise pour cible par des tirs ennemis, faisant un mort parmi les forces armées. Mais selon l’état-major, un assaillant a été tué et de l’armement a été récupéré. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité