Burkina Faso : Le Premier ministre Lassina Zerbo chez Alassane Bala Sakandé

Lassina Zerbo, le Premier ministre du Burkina Faso, a rendu une visite de courtoisie au Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala  Sakandé, ce vendredi 17 décembre 2021. Selon le visiteur, il s’agissait pour lui de se présenter officiellement après sa nomination, en attendant la déclaration de politique générale prévue pour janvier 2022.

Alassane Bala Sankandé dit avoir apprécié cette visite de courtoisie. « Nous sommes heureux de le recevoir ici dans ce qui fait office d’Assemblée nationale, puisque nous sommes sur un site provisoire. Nous avons tenu à le féliciter pour sa nomination, également, le féliciter pour ce qui nous a été donné de voir ; un Gouvernement resserré, rajeuni et ressoudé », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Alassane Bala Sakandé a promis son soutien et celui de « l’Assemblée nationale, majorité comme opposition », au Premier ministre Zerbo, pour ce qui concerne les différents chantiers qu’il aura à mener. Il faut noter que les différents présidents des groupes parlementaires étaient présents lors de la visite de Lassina Zerbo.

En prenant la parole, le tout nouveau chef de gouvernement a indiqué que l’exécutif et le législatif doivent travailler en se soutenant surtout en temps de crise. « Malgré la séparation des pouvoirs, en temps de crise, en temps de combat, en temps de guerre, nous avons trouvé adéquat de venir voir les parlementaires. Le Président de l’Assemblée a fait bien d’associer les groupes parlementaires à cette visite de courtoisie pour que nous échangions un peu en attendant la déclaration de politique générale (…). C’était pour juste voir comment les fonctionnements du parlement sont faits et comment on peut améliorer cette qualité entre les institutions et travailler ensemble, pour mieux servir le pays, dans cette idée-là qui est le programme pour lequel le président du Faso a été élu », s’est exprimé Lassina Zerbo.

A en croire le Premier ministre, la visite rendue au président de l’assemblée nationale, marque le d’une série d’autres rencontres qu’il va effectuer à l’endroit d’autres institutions et couches de la population comme les déplacés internes, car  « le peuple a demandé d’être proche », a-t-il laisser entendre.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page