Chronique judiciaire du samedi : Ses proches tués par des terroristes, il se drogue pour pouvoir dormir

La drogue, produit très toxique. Elle est présentée comme très dangereuse pour la santé. Mais cela n’empêche pas des êtres humains de continuer à en consommer, encore et encore. On se demande pourquoi. Les raisons sont multiples. KT en a donné une lors de son procès pour détention illicite de stupéfiant.

A la barre, KT, 33 ans,  ne tergiverse pas. Le conducteur de taxi reconnaît qu’il consomme de la drogue. Du reste, c’est en flagrant délit d’achat de ces produits dangereux que les forces de l’ordre l’ont arrêté. Les raisons de cette consommation, il les attribue au terrorisme.

« Je suis allé au barrage Kanazoé pour payer la drogue et on m’a pris là-bas à travers des fouilles. La police m’a pris avec Z.I,  celui avec qui j’ai payé la drogue à mille francs la boule et c’est sur place qu’on nous a pris. Et il me disait de savoir parler. J’ai commencé à consommer la drogue il y a trois moi de cela. J’ai perdu les membres de ma famille et je ne pouvais pas dormir. Donc je prenais le produit pour pouvoir dormir », a-t-il expliqué.

Celui avec qui il a été pris est un ancien délinquant, déjà condamné pour vol en 2019. L’orpailleur, lors de son arrestation, a justifié les 7 000 FCFA retrouvés dans sa poche comme étant le fruit de la vente de drogue. Mais devant le juge, il assure que cet argent provenait plutôt de la vente de l’or. Du reste, il clame qu’il n’a pas vendu de stupéfiant à KT. Mais celui-ci affirme mordicus le contraire.

Ses affirmations n’ont pas convaincu le procureur, puisqu’il s’est présenté sous plusieurs noms différents. Le parquet a donc  requis une peine d’emprisonnement de 60 mois dont 36 mois ferme et une amende d’un million de FCFA,  le tout assorti de sursis pour ZI.

Quant à KT, le procureur a requis 24 mois d’emprisonnement, dont 12 mois ferme et une amende de d’un million de FCFA avec sursis.

Le juge a tranché. Il a reconnu ZI coupable de faits de détention, consommation et cession illicites de stupéfiants et de faux en déclaration d’identité. La peine a été plus forte que la réquisition :  60 mois  d’emprisonnement ferme plus une amende d’un million assortie de sursis.

KT  a lui été reconnu coupable de consommation et détention illicites de stupéfiants. Il devra purger  12 mois de prison ferme et a sur sa tête une amende d’un million de FCFA assortie de sursis.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page