Burkina Faso : Les boulangers menacent d’augmenter le prix du pain d’ici mi-décembre

Dans une correspondance adressée au ministre en charge du commerce datée du 25 novembre 2021, la Fédération burkinabè des  patrons de boulangerie, pâtisserie et confiserie, a menacé d’augmenter le prix du pain de 150 FCFA à 200 FCFA. 

La fédération invoque la « concurrence déloyale » de l’un de ses « confrères » sans le citer et aussi l’augmentation du prix de la farine, qui est passé de 350 000 FCFA la tonne à 420 000 FCFA la tonne. La fédération assure, dans la correspondance, que des boulangeries ont déjà fermé à cause de cette situation.

Enfin, elle donne pratiquement un ultimatum au gouvernement, assurant qu’elle augmentera le prix de la baguette du pain d’ici mi-décembre 2021 si  « aucune solution ou mesures d’atténuation » n’est trouvée. 

La dernière augmentation du prix du pain au Burkina date du 1er mars 2017. La baguette de 200 g a été fixée à 150 FCFA. Cette augmentation avait été expliquée par «la hausse continue des prix des matières premières et des équipements entrant dans la fabrication du pain ».

Le Burkina Faso fait face à une hausse des prix des denrées alimentaires induites par le contexte sanitaire lié au coronavirus. Plusieurs pays ont refermé leurs frontières et édicté des mesures restrictives à  cause de l’apparition d’une nouvelle variant du COVID-19.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page