Attaque d’Inata : 32 morts, un deuil national de 72 heures décrété

L'attaque d'Inata a fait 32 morts

L’attaque du détachement militaire d’Inata perpétrée le 14 novembre 2021 a fait 32 morts, dont 28 gendarmes et 4 civils, selon le bilan officiel provisoire actualisé. A noter qu’à ce jour, au total, 27 gendarmes ont été retrouvés vivants.

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de 72 heures à compter du 16 novembre 2021. 

Le chef de l’Etat avait plus tôt dans la matinée du 15 novembre 2021 appelé les Burkinabè à rester « déterminés et soudés ». Le président du parti au pouvoir, Alassane Bala Sakandé, a lui déclaré que le « seul ennemi de notre peuple » est le terrorisme. Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF/RDA, membre de l’opposition politique, a quant à lui estimé qu’il était temps de passer à « l’action »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page