Ecocitoyenneté : Une compétition entre les arrondissements de Ouagadougou lancée

Le Ministère de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique en partenariat avec la Mairie de Ouagadougou a procédé au lancement, ce mercredi 20 Octobre 2021, du prix de l’arrondissement le plus écocitoyen de la commune de Ouagadougou qui est à sa 5e édition.

Depuis 2017, en marge de la Semaine Nationale de la Citoyenneté (SENAC) qui se tient depuis 2004, un arrondissement de Ouagadougou est récompensé pour son engagement dans la préservation de l’environnement.

Selon le Secrétaire général du ministère en charge de la Promotion civique, Théophile Sawadogo, le Prix de l’Arrondissement le plus Eco-Citoyen est un prix qui a pour objectif de  «  renforcer à terme la culture du civisme et de la participation  citoyenneté dans les arrondissements ».

Moussa Belém, 1er adjoint au Maire de Ouagadougou a salué l’initiative – © Faso7

 

A l’écouter, il s’agit de susciter la prise en compte des actions de sensibilisation, de formation et d’information sur le civisme et la citoyenneté dans les Plans communaux de développement, d’interpeler les responsables des communes et les populations sur leur rôle dans la promotion du civisme et de la citoyenneté en général et de l’éco-citoyenneté en particulier et de mettre en exergue l’engagement et le dynamisme des collectivités locales dans l’assainissement.

Pour la 5e édition, les arrondissements seront évalués à travers des critères tels que l’assainissement, la propriété et la gestion de la salubrité. Pour ce faire, ce sont 20 à 22 sites qui seront visités par les jurys dans les arrondissements.

Ce sont, selon le président du jury Adama Sienou, «des marchés/yaars non structurés, des écoles publiques, des centres de santé, des mairies d’arrondissement, les caniveaux, des cimetières et les réserves administratives ». Le prix sera décerné lors de la cérémonie de clôture de la SENAC, prévue le vendredi 5 novembre 2021

Il va s’agir, une fois sur le terrain, de visiter les sites, de rencontrer les populations, les responsables communales et les commissions environnementales des arrondissements afin de vérifier « le système de gestion des déchets, les responsabilités  des individus, ce qui est mis en œuvre en termes de salubrité, en termes de gestion des marchés, des écoles, des centres de santé, des cimetières, des caniveaux et des réserves administratives».

Le 1er Adjoint au Maire de la Commune de Ouagadougou, Moussa Belém, a salué l’initiative de poursuivre l’attribution du prix de l’arrondissement le plus écocitoyen et l’implication de la Mairie dans l’organisation de cette activité qui vise à renforcer les actions entreprises pour la promotion de la citoyenneté pour le développement  durable.

Plusieurs responsables d’arrondissement étaient présents – © Faso7

Il a salué les actions mises en œuvre par le Ministère de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique pour l’éducation citoyenne des populations et des élus locaux. Pour Moussa Belém, la Mairie est ravie de pouvoir participer à la mise en œuvre de ces actions qui est un des axes majeurs du plan quinquennal du Maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, « l’engagement des populations et des élus locaux dans la promotion du civisme environnemental est un enjeux majeur pour l’atteinte du développement durable ».

Ismaël Saydou GANAME

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page