Retrait du permis d’exploitation de la SBM : Le Groupe Balaji veut attaquer la décision du gouvernement

La société du Groupe Balaji RWAL UK JERSER COMPANY ET AUTRES n’entend pas céder aussi facilement ses droits sur le permis d’exploitation de la mine d’or de la Société des mines de Belahourou (SMB) SA à Inata dans la province du Soum. Lors du Conseil des ministres du 13 octobre 2021, le gouvernement burkinabè avait procédé au retrait du permis d’exploitation de cette minière par un décret.

Selon le gouvernement burkinabè, « le retrait du permis d’exploitation minière de cette société fait suite à son incapacité technique et financière à honorer ses engagements vis-à-vis des créanciers et des travailleurs de ladite mine d’or ».

Dans un communiqué parvenu ce lundi 18 octobre 2021 à Faso7, le Groupe Balaji RWAL UK JERSER COMPANY ET AUTRES, détenteur du permis d’exploitation querellé a donné sa lecture. Selon le communiqué, le groupe pointe du doigt la situation sécuritaire expliquant que « le gouvernement burkinabè, sollicité pour la question sécuritaire n’a pas réussi à garantir la protection et la sécurité des installations minières et de ses activités ».

Lire ? Retrait du permis d’exploitation de la société des mines de Belahourou : L’avis de l’ADP

Après la prise du décret portant retrait du permis d’exploitation, la société du Groupe Balaji RWAL UK JERSER COMPANY ET AUTRES dit prendre acte de la décision du gouvernement, « mais n’entend pas renoncer à ses droits sur le permis d’exploitation industrielle de la grande mine d’or de la Société des mines de Belahourou (SMB) SA ».

« Le Groupe se réserve le droit de faire appel de la décision du gouvernement burkinabè en utilisant toutes les voies légales qui existent au regard de la loi et des conventions nationales et internationales en vigueur et maintenir la validité de son permis d’exploitation d’or à grande échelle de la Société des mines de Belehourou (SMB) SA », peut-on toujours lire dans le communiqué dont Faso7 a eu copie.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page