Burkina Faso : Me Bénéwendé Sankara pose la première pierre de la Maison de l’avocat

Bénéwendé Sankara, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat a procédé à la pose officielle de la première pierre du chantier de construction de la Maison du Barreau, ce jeudi 30 septembre 2021 à Ouagadougou. Le chantier est situé au quartier Ouaga 2000.

Sur ce chantier va pousser un bâtiment à niveau de 5 étages avec un budget de construction estimé  approximativement à deux (02) milliards FCFA, selon le bâtonnier Paulin Salambéré. Il a ajouté qu’une fois achevée, la Maison du Bâtonnier va abriter tout les services qu’un Ordre des Avocats offre, notamment le centre de formation professionnelle des avocats. « Pour l’histoire il faut dire que c’est courant l’année 2015, lors d’une audience solennelle que nous a accordé le premier ministre de l’époque au bâtonnier et à son Conseil de l’Ordre, qu’il a été posé le problème du centre de formation professionnelle des avocats, qui n’a pas jusqu’aujourd’hui un siège, utilisant donc la bibliothèque de la Maison de l’Avocat comme la salle de formation des élèves avocats. Cette doléance de l’Ordre a reçu un écho favorable au niveau du gouvernement et c’est ainsi qu’il a été attribué à l’Ordre ce terrain d’une superficie de 4500 m2 », a relaté le bâtonnier.

Comme services que la Maison du Barreau va apporter dans les activités des avocats, Paulin Salambéré a évoqué la formation initiale et continue des avocats ainsi qu’un meilleur traitement des dossiers des justiciables. « Si nous n’avons pas une administration assez étoffée, les dossiers trainent (…) et c’est le cas actuellement. Les dossiers trainent et les justiciables pensent que le bâtonnier et le Conseil de l’Ordre ne veulent pas traiter ces dossiers parce qu’il s’agit d’un avocat en face. Ce bâtiment permettra une célérité dans le traitement des dossiers », a expliqué Paulin Salambéré.

Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Bénéwendé Sankara s’est dit fier du fait que le Conseil de l’Ordre des avocats du Burkina se soit battu pour renforcer la liberté du Barreau, son autonomie et son indépendance.

Le délai d’exécution des travaux n’a pas été précisé, mais Paulin Salambéré a dores et déjà appelé le Conseil de l’Ordre des avocats du Burkina à œuvrer afin de trouver des fonds pour que l’infrastructure soit achevée avant la fin du mandat de Me Siaka Yamba, à qui il va passer le bâton dans la soirée de ce jeudi 30 septembre 2021 au cours d’une cérémonie.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page