Un Burkinabè de 19 ans en détresse au Pays Bas

Le ministre délégué chargé des Burkinabè de l’étranger, Mme Clarisse Merindol/Ouoba a séjourné du 19 au 23 août 2021 à Bruxelles dans le cadre de sa tournée à la rencontre de la diaspora burkinabè. En Belgique et au Pays-Bas, le ministre Merindol s’est montré solidaire des Burkinabè éprouvés avant d’avoir un moment fort de dialogue direct avec l’ensemble des compatriotes.

Malgré un calendrier chargé, le ministre a été interpellé par l’appel de détresse d’un Burkinabè vivant aux Pays-Bas. Richard Van De Wal, Burkinabè de mère et Néerlandais de père vivait au Burkina avec sa mère à la suite de la séparation du couple. Ayant vécu avec sa maman depuis l’enfance le gamin ne connaît que Ouaga et ne parle que le mooré le français.

A 19 ans, il est rapatrié seul au Pays-Bas au chevet de son père malade. Dix jours après son arrivée, ce dernier décède laissant son fils seul au monde. Richard hérite des biens de son père dont une grande maison mais ne parlant pas néelandais et étranger à Stein, la ville de son père, il est dans le désarroi. Séparé de sa mère restée au pays faute de visa, Richard a vu ses efforts pour faire venir sa mère échouer. Et pour ne pas faciliter les choses, son héritage ne fait pas d’heureux autour de lui.

« Avant d’être ministre, je suis mère. Et voir un gamin abandonné ainsi seul dans un contexte pareil ne me laisse pas indifférente. En plus, je suis chargée des Burkinabè de l’extérieur » fait remarquer le ministre. Pour mieux cerner le problème et apporter son soutien au gamin en détresse, le ministre a fait le déplacement de Stein. « C’est une situation sensible et difficile à la fois. Le contexte sanitaire est à l’origine du durcissement des conditions de délivrance de visa. Mais la présence de la mère va permettre au jeune Richard de retrouver un équilibre » constate le ministre Merindol.

Promesse a été faite que le cas de ce jeune sera plaidé pour une issue favorable.

Voir aussi ⇒ Intempéries en Belgique et au Pays-Bas : Clarisse Merindol/Ouoba solidaire des Burkinabè éprouvés

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page