Burkina Faso : Sabari Christian Dao dédicace son livre ‘’Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Burkina Faso’’

L’écrivain burkinabè, Sabari Christian Dao a dédicacé au cours d’une cérémonie ce lundi 09 août 2021 à Ouagadougou, son livre intitulé « Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Burkina Faso ».

Selon l’auteur, cet ouvrage aborde les concepts et les politiques de la gestion du patrimoine culturel au Burkina Faso. Il parle également du « Balafon » (un instrument musical). L’ouvrage est subdivisé en deux grandes parties. La première partie fait ressortir le bilan du patrimoine culturel immatériel (PCI) au Burkina Faso et la deuxième partie parle principalement du « Balafon » Sénoufo, un groupe ethnoculturel présent au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Mali. « Ce sont les expressions liées au Balafon pentatonique Senoufo qui nous permis de détailler cette hypothèse disant qu’il est important de sauvegarder le PCI », expliqué l’auteur Sabari Christian Dao.

Pour l’auteur, le patrimoine immatériel est tout ce qui est chant, coutume, danse au tour du Balafon en précisant que sa source de motivation est de « démocratiser » le patrimoine culturel immatériel.

De son côté, le chargé de mission du ministère de la culture, par ailleurs le représentant de la ministre de la culture, Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano a indiqué que le livre de Sabari Christian Dao porte sur un pan important de la culture en particulier le patrimoine immatériel. A l’entendre, la ministre de la culture a prévu d’acheter un lot du livre pour les membres de son cabinet afin d’encourager l’écrivain.

Sabari Christian Dao a profité de l’occasion pour lancer un appel à une meilleure sauvegarde « des pratiques et expressions culturelles » liées au « balafon » pentatonique Sénoufo. « Nous avons plusieurs productions qui sont entrain de dormir dans nos tiroirs. Il est important, il est urgent actuellement de faire sortir cela », a-t-il déclaré.

Il faut noter que l’ouvrage a été préfacé par Konomba Traoré.  Il a été publié aux Editions Céprodif, Burkina Faso et est composé de 86 pages.

Lazard KOLA (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page