Burkina Faso : Incendie dans le cabinet d’un avocat

Des dégâts matériels dans l'incendie du cabinet de Me Prosper Farama

Le cabinet de maître Prosper Farama, sis au à la zone résidentiel Ouaga 2000, a été pris par le feu dans l’après-midi de ce samedi 17 juillet 2021. Grâce aux riverains et aux sapeurs-pompiers, l’incendie a pu être éteint.  Il n’y a pas eu de perte en vies humaines mais des dégâts matériels ont été enregistrés.

Pour l’heure, la source de ce feu n’est pas encore identifiée. Mais on constate que l’étage de ce cabinet qui est un bâtiment R+1 a été le plus touché.  Des documents et du matériel ont été consumés.

Me Prosper Farama n’a pas voulu se prononcer. C’est donc son petit frère, Ambroise Farama, avocat et président de l’Organisation des Peuples Africains section Burkina Faso (OPA-BF) qui s’est exprimé à sa place.

Me Ambroise Farama, frère de Me Prosper Farama © Faso7

« Comme vous pouvez le constater,  les dégâts sont énormes, surtout la salle qui servait de lieu pour garder les dossiers et surtout de réunion de tout le personnel du cabinet. Cette salle-là est entièrement partie en feu. C’est vrai qu’un certain nombre de dossiers ont été sauvés mais il y a beaucoup de dégâts matériels. Il n’y a pas de perte en vie humaine ni de personne blessée. On ne peut que remercier Dieu pour ça. (…) Nous allons attendre que la police scientifique puisse faire son travail et situer la cause », a déclaré Ambroise Farama.

Le secours des riverains

Les riverains de cette zone qui ont aperçu le feu et qui ont couru au secours en attendant les sapeurs-pompiers ont raconté les évènements.

Ibrahim Compaoré est l’un des riverains qui ont volé au secours du cabinet de Me Farama © Faso7

« Lorsque nous avons accouru sur les lieux de l’incendie, il y avait une coupure d’eau dans le quartier. Donc nous sommes allés  chez le voisin d’en face pour demander un raccord afin d’exploiter l’eau d’un forage à quelques pas de là. Ce fût en vain. Du coup nous avons été obligés d’escalader le mur pour atteindre l’étage. Là nous avons cassé les vitres et la porte pour sauver le matériel », a expliqué Ibrahim Compaoré, vendeur de bétail et qui était parmi les sauveteurs.

Finalement, les sapeurs-pompiers sont arrivés et ont éteint le feu. La toiture de la maison s’est également embrasée. Par conséquent le matériel sauvé a été sorti de la cour pour être sécurisé. Ambroise Farama a témoigné sa reconnaissance envers les personnes qui leur ont apporté du soutien dans le cadre de cet incident.

Me Prosper Farama est l’un des avocats le plus connu au  Burkina Faso. Il intervient dans des dossiers emblématiques comme celui du journaliste Norbert Zongo.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page