Ouahigouya : Des OSC et acteurs du public et du privé formés sur l’approche multisectionnelle de la nutrition

The Hunger Project Burkina Faso et son partenaire Association Monde Rural (AMR) ont organisé une session de formation à l’endroit des OSC et les acteurs du public et du privé sur l’approche multisectorielle de la nutrition les 6 et 7 juillet 2021 à Ouahigouya. En collaboration avec le Secrétariat Technique chargé de l’Alimentation et la Nutrition, cette formation qui se tient dans le cadre du programme Right To Grow va permettre aux participants de s’outiller sur l’approche multisectorielle, d’échanger sur les défis liés à l’opérationnalisation de l’approche afin de l’intégrer dans leurs interventions de tous les jours.

Ils sont venus des quatre provinces de la région du Nord pour revisiter pour certains et pour d’autres visiter l’approche multisectorielle de la nutrition. Durant deux jours, les acteurs du public et du privé et les OSC sous la houlette de The Hunger Project Burkina Faso et son partenaire AMR vont se familiariser avec les différents concepts liés à la multisectorialité de la nutrition. De façon plus concrète, il va s’agir de les informer sur le contenu de l’approche, de susciter des échanges entre eux sur les défis liés  à l’opérationnalisation de l’approche  et de les sensibiliser sur la nécessité pour eux de faire en sorte que la multisectorialité de la nutrition soit une réalité dans leurs interventions.

C’est connu, un enfant sur quatre souffre de retard de croissance au Burkina Faso et environ un enfant sur dix est victime de malnutrition.  Une situation peu reluisante qui a convaincu l’Etat et ses partenaires qu’il faut une approche multisectorielle pour adresser le problème de la malnutrition. C’est ainsi qu’une approche multisectorielle de la nutrition est adoptée depuis juin 2020 « 2020-2029 » assortie d’un plan stratégique multisectorielle de nutrition 2020-2024. Right To Grow se positionnant comme partenaire dans l’accompagnement de l’Etat dans la mise en œuvre de cette nouvelle politique initie cette formation en vue de renforcer les capacités des OSC/OBC, acteurs étatiques et du privé sur l’approche multisectorielle.

 « Au regard de l’importance de cet atelier de formation, je sollicite à toutes et à tous, assiduité, concentration et pleine participation », dira Judicael Bambara, chef du programme Right To Grow au niveau de The Hunger Project et représentant le Directeur National.

De la gauche vers la droite, Judicaël Bambara représentant le Directeur National de The Hunger Project, Bassibila Zoungrana, représentant le Directeur régional de la santé et Amadou Wangré, Coordonnateur de l’AMR © DR

Amadou Wangré, coordonnateur  de l’AMR pour sa part s’est réjoui de la confiance placée en son organisation pour la mise en œuvre de Right To Grow dans la région du Nord. « Nous espérons que les deux jours que nous allons passer ensemble puissent être porteurs d’inspiration pour permettre la réalisation de toutes les activités », précise le coordonnateur avant de souhaiter que ce nouveau challenge « Right To Grow » soit relevé par l’ensemble des OSC de la région pour qu’au soir des 5 années du programme les lignes aient bougé.

Cette session de formation a été présidée par le représentant du Directeur Régional de la Santé, Bassibila Zoungrana, nutritionniste de formation. Il s’est réjoui également de la tenue de cette formation qui pour lui est une nécessité d’autant plus qu’elle permettra d’assoir une meilleure coordination des actions  menées par les différentes organisations qui œuvrent dans le domaine de la nutrition.

Les participants pendant l’activité © DR

Right To Grow est un programme de 5 ans financé par le Royaume des Pays-Bas. Il a pour objectif de renforcer les capacités des OSC en plaidoyer, suivi de la qualité de services en matière de nutrition/WASH et suivi budgétaire en vue d’améliorer la situation nutritionnelle des enfants du Burkina Faso.  Il est mis en œuvre par  SAVE THE CHILDREN le leader, THE HUNGER PROGET, ACTION CONTRE LA FAIM et CEGAA pour les ONG et l’AMR et le RESONUT pour les associations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page