Policiers tués l’axe Barsalogho-Foubé : L’armée inflige une punition aux responsables de l’attaque

L’Etat-major général des armées a fait, à travers un communiqué dont une copie est parvenue à Faso7, le point des opérations effectuées par les forces armées nationales du 28 juin au 04 juillet 2021. Il ressort de ce bilan que l’armée a mené une opération contre les terroristes qui avaient perpétré une embuscade contre une équipe de la Police nationale le 21 juin 2021 sur l’axe Barsalgho-Foubé.

Une opération dénommée «BELIER» conjointement menée du 28 juin au 1er juillet 2021 par les Forces spéciales et l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (USIGN) dans la localité de MADOU (Province du Sanmatenga) a permis de neutraliser 07 terroristes. Ces terroristes étaient des membres du groupe terroriste qui avait attaqué une unité de la Police Nationale le lundi 21 juin 2021 sur l’axe Barsalogho-Foubé , tuant 11 policiers.

Ce groupe terroriste s’était retranché dans une école primaire qui lui servait de base de vie. Au cours de l’opération «BELIER»,  les Forces spéciales et les éléments de l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale ont été aidés par l’armée de l’air.

En plus des 07 terroristes neutralisés, de l’armement individuel (des AK47), des munitions, des matériels appartenant aux policiers victimes de l’attaque du 21 juin (tenues, documents administratifs et papiers d’identité) ont été récupérés par les soldats burkinabè.

Au cours du ratissage mené par les soldats dans le cadre de la mission, ils ont également découvert la base logistique de ces terroristes. La base logistique en question était à quelques kilomètres plus loin de la base de vie, selon l’armée. « C’est sur cette base qu’a été retrouvé un véhicule de l’unité de la Police Nationale », indique le communiqué de l’armée. Aussi, les Hommes de la mission ont-ils découvert une importante quantité de carburant, des vivres, des moyens roulants, des médicaments et divers autres matériels ont été retrouvés.

Par ailleurs, selon l’Etat-major dans son communiqué, « une unité du détachement de Barsalogho, engagée dans l’opération Bélier, a été prise à partie par des individus armés dans les environs de BELEGAYANGA ». Les assaillants responsables de cette attaque ont pris la fuite avec la riposte de l’unité. Aucun soldat burkinabè n’a été touché au cours de cette attaque. Une moto et deux fusils AK47 appartenant aux terroristes ont été récupérés.

Le 29 juin 2021, des bandits armés qui « tentaient de voler du bétail dans un village non loin de Tankoualou », selon l’Etat-major général des armées, ont été mis en déroute par le détachement militaire de TANKOUALOU aidé par les VDP de la localité.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page